La Previa C1 : Chelsea – Barça

0

Devenu en l’espace de deux décennies un grand classique de la scène européenne, Chelsea – Barça est l’un des premiers rendez-vous incontournables de l’année 2018. Face à des Blues qui connaissent quelques remous cette saison, le Barça arrive en terres londoniennes dans le costume de favori, même si Ernesto Valverde se méfie de son homologue Antonio Conte.

Un classique du XXIe siècle

Il y a des affrontements dont on ne peut se lasser. Chelsea-Barça fait partie de cette catégorie de duels qui, même s’ils sont nés récemment, revêtent une importance particulière. Si lors du premier choc des années 2000, un 1/4 de finale de Ligue des Champions, les Blues ne battaient pas encore pavillon russe (Abramovitch s’offre le club en 2003), le scenario fut complètement dingue, le Barça remontant un désavantage de 2 buts concédé à Stamford Bridge (3-1) pour l’emporter au bout du suspense au Camp Nou après prolongation (5-1). A l’époque, Rivaldo, Figo et Kluivert affrontaient Zola, Wise et Flo. Une époque si proche et déjà si loin…

A partir de 2005, le feuilleton est devenu récurrent avec José Mourinho comme personnage principal. En 1/8 de finale en 2005, si Ronaldinho a inscrit un but mythique au Bridge, c’est cette fois Chelsea qui est passé en l’emportant 4-2.

En 2006, le Barça de Franck Rijkaard prennent leur revanche, une nouvelle fois en 1/8 de finale et s’envole vers la 2e Ligue des Champions de son histoire après celle de 1992.

Quelques mois plus tard en 2006, même si le double affrontement a lieu lors de la phase de groupe, le match retour au Camp Nou est une douce folie avec l’égalisation au bout du temps additionnel de Didier Drogba, épilogue d’un match joué sur un rythme incroyable.

Et le point d’orgue ! 2009 : quelques secondes à jouer, le Barça est éliminé. Centre de Dani Alves, mauvais dégagements de Chelsea, Eto’o pour Messi, Messi pour Iniesta et… le reste appartient à l’histoire du football espagnol et européen.

En 2012, le Barça mène 2-0 au Camp Nou à la 43e grâce à des réalisations de Busquets et Iniesta. Mais Ramires d’un lob sublime (45′) puis Torres dans les ultimes moments du match remonte le score et envoient les Blues en finale et vers la 1re et seule Ligue des Champions de Chelsea.

Valverde opte pour un 4-4-2 mais…

Ernesto Valverde préfère évoluer en 4-4-2 plutôt qu’en 4-3-3. Fidèle à son idée, il démarrera dans ce système qu’il juge plus équilibré. Alors qu’André Gomes a régulièrement eu ses faveurs, c’est finalement Paulinho, pourtant dans une période de moins bien, qui est aligné dans le XI, certainement pour mettre un peu plus d’impact face au milieu de Chelsea. Les Blues ont beau n’être que 4e en Premier League, les compteurs sont remis à zéro pour un match de ce calibre, d’autant que Conte et ses hommes font all in en C1 pour sauver leur saison.

Par conséquent, Txingurri envisage d’autres solutions en fonction du cours du match. Ainsi, on pourrait voir apparaître un 4-3-3 en 2e période. Reste à savoir qui de Dembélé ou d’Aleix Vidal entrera.

XI de départ

Possible évolution en cours de match

Quelques stats en vrac

  • En phase de groupe, le Barça n’a encaissé qu’un seul but en 6 matches, soit 5 cleansheets
  • En phase de groupe, Chelsea a encaissé 8 buts en 6 matches (2 cleansheets contre Qarabag)
  • Cette saison, toutes compétitions confondues, le Barça a gagné 62% de ses matches à l’extérieur sans prendre de but
  • Cette saison, toutes compétitions confondues, Chelsea a gagné 64% de ses matches à domicile sans prendre de but
  • Cette saison, toutes compétitions confondues, le Barça a toujours marqué à l’extérieur
  • Cette saison, toutes compétitions confondues, Chelsea n’a pas marqué à domicile dans 29% de ses matches
  • Cette saison, toutes compétitions confondues, le Barça n’a jamais concédé un but dans chaque mi-temps à l’extérieur
  • Cette saison, toutes compétitions confondues, Chelsea n’a encaissé un but dans chaque mi-temps dans 9% de ses matches

Commentaires