Paris sportifs : la quiniela de Furia Liga (J24) !

0

Amis fans de paris sportifs, Furia Liga vole à votre rescousse une semaine encore ! Et il y a du très lourd cette semaine ! Sur le modèle de la célèbre quiniela espagnole, grille à cocher, la rédaction vous propose ses pronostics pour les rencontres du week-end.

Girona-Leganes : N

Dans cette confrontation d’entraîneurs ambitieux et intéressants tactiquement le nul semble très probable. Girona sort d’une défaite très dure contre Seville. Les Catalans ont pourtant été les plus séduisants et ont même raté un penal mais ils sont rentrés bredouille d’Andalousie. Du côté de Leganés, les hommes de Garitano ont été cueillis en toute fin de match par Eibar. Dur retour sur terre après une période ou tout souriait aux Madrilènes.

Pere Pons est incertain à Girona, Siovas et Szymanowksi sont indisponibles, Pirès et Dos Santos sont douteux pour Leganés.

Las Palmas-Séville : 1

Cela peut être la première surprise de cette 24e journée. Les Sevillans qui ont gagné miraculeusement la semaine dernière et qui auront la tête à la LDC peuvent laisser des points à l’Estadio Gran Canaria. Les hommes de Paco Jémez vont en plus clairement mieux. Après une prise de fonction compliquée les Pio-Pio se sont bien repris, vainqueurs de Valence à domicile et accrochant le nul à San Mamés. Tout va beaucoup mieux, même si Jonathan Viera, en partance pour la Chine, devrait faire ses adieux. La solidité défensive retrouvée pourra être un peu affectée par l’absence de Ximo Navarro mais LP a les armes pour faire tomber Séville, encore privé de Corchia, Kjaer, Nolito voire de Banega et Muriel.

Eibar-Barça : 1N

Semaine de retour de LDC oblige, les surprises vont pleuvoir en Liga. Les Catalans pourraient perdre leur invincibilité ce weekend. Eux qui semblent accuser le coup physiquement ont pu se reposer une semaine entière mais auront sûrement la tête à Chelsea. Face à une équipe d’Eibar très solide à domicile et surtout en pleine confiance, qui a l’Europe en ligne de mire, cela pourrait être fatal. De plus, les Armeros sont quasiment au complet, seuls les absents de longue date Enrich et Rico manquent à l’appel.

Alavés- Deportivo de La Corogne : N

Alavés vit un comte de fée depuis l’arrivée d’Abelardo. Totalement métamorphosé, les Basques survolent leur sujet et se sont extirpés de la zone rouge avec une facilité déconcertante. Alavés qu’on voyait déjà en Segunda en octobre a fait taire tous les pronostics pessimistes. En face, le Depor a encore perdu, Seedorf qui dirigeait son premier match avec les Galiciens n’a pas pu tout changer. On a encore vu très peu de football contre le Betis. Seulement la série de victoires consécutives est longue pour les Basques à domicile et le Depor qui joue sa survie peut les accrocher en tenant le nul. Le Depor encore amoindri attend avec peur de savoir si Schar et Sidnei seront remis à temps pour ce choc.

Málaga-Valence : 2

Choc entre le 3e de Liga et le dernier. Les Valenciens qui ont remporté le derbi face à Levante et surtout retrouvé la victoire en championnat devraient pouvoir écarter facilement un club qui ne croit plus en son maintien. De plus Guedes et Soler sont de retour à Valence et cela change tout offensivement. Málaga ne montre pas assez de football pour être en mesure d’accrocher un résultat face à un Valence qui a besoin d’enchaîner et de retrouver de la confiance.

Real Sociedad-Levante : N2

Le match de la peur ou en tout cas le match de la crise. Clairement ,les deux équipes sont dans une spirale très inquiétante : une seule victoire en 2018 pour la Real, aucune pour Levante. Les deux clubs commencent à regarder vers le bas et la zone rouge. La Real va de plus jouer un match d’EL ce jeudi à domicile face Aux autrichiens de Salzburg. La fatigue physique pourra être présente et devra faire encore sans son attaquant star, Willian José. En face, Levante n’est pas mieux mais a montré un peu de football face à Valence. Une chose est sûre, on ne donne pas cher de la peau du coach vaincu.

Atlético-Athletic : 1

On ne va pas se mentir, si vous devez faire l’impasse sur un match de Liga, ratez celui là. Deux équipes qui ne montrent plus rien ou presque sur le terrain, se contentant d’être très solide. On ne se régale pas en regardant ces deux formations. Sortant toutes les deux d’un match européen cette semaine, on devrait encore voir moins de jeu. Cependant l’Atleti semble mieux armé pour vaincre les Basques, mais cela sera très serré.

Espanyol-Villarreal : 2

Villarreal qui vient d’enchaîner une 3e défaite de rang contre l’OL se déplace à Cornellà pour défier la bande à QSF. L’Espanyol ne séduit personne, jouant un football d’un autre temps qui se repose quasi essentiellement sur Gerard Moreno pour être dangereux offensivement. C’est un peu maigre pour faire déjouer une très bonne équipe de Villarreal. Du côté du sous marin, on ne s’affole pas. Le retour de Rodri dans le XI va faire un bien fou. Le seul point d’incertitude est le niveau de fatigue après le déplacement européen à Lyon. A voir si Calleja fait un peu tourner ou non, la Champion’s est encore à portée de main.

Betis-Real Madrid : 1N

Quique Setién le Bricoleur va donc affronter une équipe qu’il adore défier. Il l’a même battu au Bernabéu cette année et il l’a tenu en échec avec Las Palmas la saison dernière. De plus, le Villamarin sera plein à craquer et plus que bouillant. Le Betis va mieux, semble avoir trouvé une solidité défensive. L’arrivée de Bartra cet hiver n’y est pas étranger. Tout est fait pour que les Beticos surprennent un Real  Madrid qui sort d’un match accroché face au PSG et qui n’a plus vraiment d’objectif en championnat à part d’être dans le top 4.

Getafe – Celta : 1

Pour clôturer cette 24e journée, on aura un choc du ventre mou. Le Celta qui reste sur deux contre-performance sse déplace dans un Coliseum quasi imprenable, surtout que le Geta sort d’un très bon match nul au Nou Camp et aura à coeur de prendre les 3 points dans son antre. Les hommes de Bordalás ont la qualité défensive pour éteindre une armada offensive galicienne sans liant tactique et surtout de quoi inquiéter une défense du Celta loin d’être solide. Les deux groupes sont au complet si on met de côté les absences de longue date.

Sevilla B- Almeria : 2

Dans ce duel de bas de tableau, Almeria a l’occasion unique de faire un petit décroché et surtout de se rassurer après avoir gagné contre un autre relégable la semaine passée. L’équipe B de Seville vit une saison très compliquée en Segunda et devrait retourner en Segunda B à l’issue de la saison.

Córdoba- Grenade : N

Dans ce Sandovalico, Córdoba et Grenade sont tout à fait capable de se neutraliser. Le classement est très différent : Córdoba est très mal embarqué et va lutter pour ne pas descendre et Grenade est en course pour les barrages d’accession. Oui mais voila, Córdoba est plutôt pas mal à domicile et Grenade n’ est pas au top à l’extérieur. Le nul semble donc être le meilleur résultat pour les deux.

Valladolid- Huesca : N

Dans ce choc de primera tabla, le leader se déplace sur la pelouse du 10e. Valladolid est encore en course pour les barrages d’accession et est plutôt en forme. En face, Huesca est sur une grosse série de victoires mais toute série a une fin. Le nul a, là aussi, de grandes chances de sortir.

Alcorcón-Tenerife : 2

Les insulaires qui se déplacent à madrid pour ce choc de milieu de tableau vont un peu mieux. Le changement d’entraîneur a été bénéfique et la manita 5-1 face à Córdoba a reboosté la confiance. De plus, les Madrilènes sont sur une longue série d’invincibilité à domicile mais avec de nombreux nuls. Elle peut prendre fin ce weekend.

Cultural Leonesa-Rayo Vallecano : N

Le Leones< qui lutte pour rester en Segunda reçoit un Rayo qui se prend à rêver d’un retour en Liga. Loin de Vallecas, les Madrilènes sont moins solides et enchaînent les nuls. Le Cultural lui aussi enchaîne les nuls à domicile. Tout est fait pour que les deux se neutralisent encore une fois.

Commentaires