Iniesta, Oblak, Castillejo : el once de ¡Furia Liga! (21e journée)

0

Un maestro, une muraille, une mèche blonde, de la rigueur défensive et de la créativité devant : entre abonnés réguliers et découvertes, ce XI a pas mal d’allure non ?!

 

Jan Oblak (Atlético de Madrid) : encore une portería a cero pour le gardien slovène. Le reste se passe de mots.

Marcelo (Real Madrid) : ça faisait un bail qu’on n’avait pas vu le Brésilien aussi impliqué pendant 90 minutes et avec le petit but qui assomme Valencia qui va bien.

 

Victor Ruíz (Villarreal) : 4 tacles, 4 interceptions, 6 dégagements, 3 duels aériens, 1 but, aucune perte de balle et aucune faute. Copie parfaite pour le central groguet contre la Real Sociedad.

 

Juan Cala (Getafe) : le défenseur Azulón commence à devenir un habitué de ce XI de fin de journée. Son codazo sur Sergio Rico en fin de match permet au Geta d’arracher un point contre Séville.

 

Juanfran (Atlético de Madrid) : on a retrouvé le vétéran ! Une interception et une passe parfaite pour mettre Grizi sur orbite et une presque passe dé pour ce même Grizou qui a vu sa talonnade Pagistrale repoussée par le poteau de Las Palmas.

Toni Kroos (Real Madrid) : quand l’Allemand est à ce niveau, la Casa Blanca ne perd pas. En plus, il ajoute une frappe laser dans les filets de Neto.

 

Raúl García (Leganés) : juste pour son amour d’extérieur du gauche sur la tête de Miguel Guerrero, le milieu pepinero devait être dans notre XI !

 

Don Andrés Iniesta (FC Barcelona) : ce débordement et ce centre du gauche pour Luis Suárez ont prouvé que le maestro en avait encore dans les jambes. Don Andrés est immortel !

 

Ivi (Levante) : son doublé en fin de match vaut de l’or pour les Granotas. Une réussite qui arrive à point nommé alors que le Depor, rival direct pour le maintien, s’acheminait tranquillement vers un succès.

 

Samu Castillejo (Villarreal) : une passe et un but de toute beauté pour l’homme à la coiffure de Johnny Bravo. Une façon comme une autre de remercier ¡Furia Liga! d’avoir publié un portrait de lui cette semaine.

A LIRE : Il a mis le feu, appelez-le Samu !

 

Iago Aspas (Celta de Vigo) : l’attaquant galicien a pris sa carte d’abonnement à notre XI. Encore un doublé contre le Betis et voilà le Celta aux portes de l’Europe. Vu la forme qu’il tient, il peut déjà préparer ses affaires pour le Mondial en Russie.

 

 

Commentaires