LaLiga Genuine : quand le football espagnol joue son rôle d’intégrateur

0

Depuis cette saison, LaLiga organise une compétition pour les personnes déficientes mentales. Composée de 18 équipes, LaLiga Genuine dispute ce samedi à Salou la 2e journée de ce premier tournoi. Une initiative inédite qui, pour une fois, met d’accord tous les clubs espagnols.

Après une 1re journée inaugurale disputée les 7 et 8 octobre 2017 à Villarreal, le deuxième rendez-vous de LaLiga Genuine a lieu ce weekend à Salou, dans la province de Tarragone en Catalogne. Compétition du football à 8 organisée pour des joueurs de plus de 16 ans et réservée aux personnes souffrant d’un déficit intellectuel de 33% minimum, LaLiga Genuine est un championnat unique au monde. Initiative de la Fundación LaLiga, ce championnat de 18 équipes réparti en 3 groupes de 6 se veut être une initiative social qui a pour but de faciliter la pratique du football pour les personnes en situation de handicap. Le classement est établi sur la performance sportive mais aussi en fonction du fair-play affiché et des actions positives des joueurs, des entraîneurs et des supporters. Chaque équipe est mixte, composée de 16 joueurs et tout le monde doit jouer au moins un match sur les trois. Personne n’est mis sur le côté.

Partager avant tout chose

Ce championnat, qui bénéficie d’une belle couverture médiatique en Espagne, se déroule en 4 temps. Après Villarreal et Salou, LaLiga Genuine ira à Majorque puis à Vigo. Plus de 300 personnes ont suivi un parcours de formation pour entourer bénévolement la compétition. En mai dernier, Javier Tebas ne cachait pas sa fierté d’organiser un tel événement qui promeut une image positive de l’institution qu’il président : « Quand ce projet est apparu, j’ai immédiatement approuvé. Cela démontre que, nous, le football espagnol, sommes réellement socialement responsables. Nous voulions faire un pas en avant avec le collectif des personnes handicapés mentales. Je suis convaincu que dans une saison ou deux, tous les clubs de Liga seront là ». Pour l’instant, 11 clubs sur 20 y participent. Ils sont accompagnés par 5 clubs de Segunda et 2 de Segunda B. En règle générale, les clubs ont des Fondations qui encouragent les actions caritatives au niveau local. La nouveauté, c’est qu’à présent, la promotion du rôle intégrateur de leurs actions s’effectue au niveau national. Lors de la 1re phase, le président de Villarreal, Fernando Roig, n’a pas caché son émotion au moment de donner le coup d’envoi : « pour nous, c’est un honneur d’ouvrir les portes de notre maison. Nous sommes enchantés par ce projet. Nous allons vivre une grand moment de sport, de fraternité et d’émotion ».

Le 13 décembre dernier, lors du premier gala des Prix DEX organisé par le journal El Desmarque, LaLiga a reçu le trophée récompensant son travail d’intégration sociale. A cette occasion, Javier Tebas a réaffirmé sa volonté d’ancrer LaLiga Genuine dans les moeurs du football ibérique : « cette compétition est un projet très important et qui perdurera dans le temps car il donne de la visibilité et le courage que méritent ces personnes avec d’autres capacités. C’est notre vraie Ligue des Étoiles et c’est le projet qui nous rend les plus fiers ». Cette première édition devrait donc avoir des successeurs. Et avec cet exemple, peut-être que d’autres grands championnats développeront à leur tour une telle initiative, pour ne pas oublier que le football est toujours supérieur à l’enjeu et qu’il a le vrai rôle social à jouer.

François Miguel Boudet
@fmboudet

Commentaires