Paris sportifs : la quiniela de Furia Liga (J20) !

0

Amis fans de paris sportifs, Furia Liga vole à votre rescousse une semaine encore ! Et il y a du très lourd cette semaine ! Sur le modèle de la célèbre quiniela espagnole, grille à cocher, la rédaction vous propose ses pronostics pour les rencontres du week-end ! 

Getafe (9e) – Athletic (12e) : 1. Le club de la banlieue de Madrid devrait remporter ce duel moins équilibré qu’il ne paraît. Pourquoi ? Parce que Getafe est tout simplement la 4e meilleure équipe de Liga à la maison, où elle est invaincue depuis six matchs, et a notamment fait tomber des clubs comme Valence. Avec leur bonne défense, les Azulones devraient être en mesure de neutraliser des Basques qui vont mieux niveau résultats mais qui ont toujours autant de mal à faire des différences devant.

Espanyol (14e) – Séville (6e) : 1N. Les deux clubs ont remporté des matchs compliqués en Copa, mais samedi, Séville devra repartir de Barcelone avec au mieux un point. L’Espanyol s’est bien réveillé ces derniers temps, avec sa série de 4 matchs sans défaite, et est toujours aussi compliqué à maneouvrer. En face, Séville n’a pris qu’un point sur les 15 derniers possibles, n’est que la 13e équipe du championnat en déplacement où elle n’a marqué que 7 buts ! Deux dynamiques totalement opposées donc et rien ne porte à croire qu’elles vont s’inverser.

Atlético (2e) – Girona (10e) : 1. Peu de suspense a priori, dans la mesure où même s’il a perdu en Coupe, l’Atlético reste intouchable chez lui, où il n’a pas encore perdu cette saison. Meilleure défense de Liga avec seulement 8 buts concédés, les Colchoneros ont maintenant de nouvelles armes offensives comme Diego Costa déjà très bien intégré. Même si Girona vient d’infliger une humiliation à Las Palmas (6-0), la marche sera trop haute, d’autant que les Catalans ont perdu leurs deux derniers matchs joués loin de leurs bases.

Villarreal (5e) – Levante (16e) : 1. Un derby qui devrait être à sens unique. Le Sous-Marin Jaune revient très bien après une petite période de doutes, avec 3 victoires et 1 nul sur les 4 dernières journées, dont une victoire au Bernabéu. En face, une équipe de Levante à la rue dans le jeu, qui n’a gagné qu’un match en déplacement et n’a plus remporté le moindre match depuis 7 journées en Liga.

Las Palmas (20e) – Valencia (3e) : 2. Là aussi, le suspense est quasiment nul. Après avoir été humiliée le week-end dernier, Las Palmas est de très loin la pire défense de Liga (46 buts encaissés en 19 matchs !), et en face, Valence est la 2e meilleure attaque du championnat. Les Chés reviennent bien après un coup de mou avant la trêve et obtiennent de toutes manières de bons résultats loin de chez eux. Pour l’anecdote, la dernière victoire des Canariens en Liga remonte au mois de septembre (15 matchs sans succès !).

Alavés (17e) – Leganés (13e) : 1. 4 victoires sur les 5 derniers matchs pour des Basques qui ont retrouvé de belles couleurs depuis l’arrivée d’Abelardo sur le banc. Le contraire d’une équipe de Leganés qui nage en milieu de tableau, avec des résultats plutôt irréguliers et même mauvais à l’extérieur : 1 nul et 5 défaites sur les 6 derniers matchs joués loin de Butarque ! Et ce sans avoir forcément joué face à des cadors.

Real Madrid (4e) – Deportivo (18e) : 1. Ce n’est pas la fête au Real Madrid, c’est sûr, mais que dire du Deportivo ? Les Galiciens sont désormais relégables, ne gagnent pratiquement plus et n’ont gagné qu’une fois en déplacement, en plus d’être la deuxième pire défense du championnat. Le talent individuel madrilène devrait faire la différence.

Real Sociedad (15e) – Celta (11e) : 1N. Un match très équilibré sur le papier, et cette fois, on va plus se fier aux dernières sensations laissées par les équipes plutôt que par les stats. La Real Sociedad a certes perdu contre le Barça, mais a affiché un très bon visage, et même si elle joue à ne serait-ce que 50% par rapport au week-end dernier, elle ne devrait pas perdre. Willian José, le revenant Oyarzabal etc devraient pouvoir percer une défense du Celta. Un match nul semble plus que possible !

Betis (7e) – Barça (1er) : 2. Même si le Betis revient très bien et est plutôt bon à la maison, le Barça devrait repartir avec les trois points dans les valises. Le bilan du Barça est excellent à l’extérieur : 8 victoires 2 nuls 0 défaites, Luis Suarez est de retour au top, mais surtout, les Catalans adorent jouer face à des équipes offensives qui vont presser très haut, laissant des espaces derrière et n’étant pas spécialement très rigoureuses défensivement. Et ça tombe bien, c’est tout ce qu’est le Betis.

Eibar (8e) – Malaga (19e) : 1. Si Eibar a connu sa première défaite face à l’Atlético après avoir pris 19 points sur 21, le club basque devrait retrouver la victoire contre une faible équipe de Malaga, qui reste sur 4 défaites et a un bilan catastrophique en déplacement (1V 0N 9D). L’effet nouveau coach avec la nomination de José Gonzalez ne devrait pas être suffisant.

Valladolid (10e) – Sevilla B (22e) : 1. Les Violet et Blanc devraient l’emporter sans soucis majeurs. Ils ont remporté 3 de leurs 4 derniers matchs et sont une des meilleures équipes de la ligue à la maison. En face, la filiale de Séville, catastrophique dans tous les sens du terme…

Oviedo (3e) – Almeria (14e) : 1. Une des meilleures équipes du moment en Espagne, sur une série de 5 victoires à la maison, et deuxième meilleure attaque du championnat, contre des Andalous très irréguliers… Et surtout catastrophiques loin de chez eux : 1 victoire, 2 nuls et 7 défaites en déplacement, le troisième pire bilan de Segunda !

Lorca (20e) – Huesca (1e) : 2. Le leader face au 20e, qui est à égalité avec la lanterne rouge. Faut-il vraiment continuer ? Allez… Six défaites de suite en championnat pour Lorca. C’est bon, convaincus ?

Alcorcón (16e) – Cadiz (2e) : 2. Là aussi, peu de place au doute. Cadiz est l’équipe la plus en forme d’Espagne : 1 nul et 9 victoires sur ses 10 dernières sorties en championnat. C’est aussi une équipe qui réussit bien en déplacement. En face, Alcorcon, qui gagne très peu dernièrement, et est loin d’être une forteresse chez lui : 3V 5N 2D.

Tenerife (11e) – Barça B (19e) : 1N. Le Barça B est dans de sale draps, premier non-relégable, et surtout sur une série de 4 rencontres sans victoire. En déplacement, c’est aussi très faible : 1 victoire seulement en 11 matchs ! D’autant plus que les Canariens sont invaincus chez eux…

Commentaires