Aux racines du Balompié : les origines du football espagnol

0

Il est la raison pour laquelle le peuple espagnol néglige ses soucis. L’opium qui lui permet d’oublier ses problèmes pendant quatre-vingt-dix minutes. On dit souvent en Espagne qu’il y a la fête et le foot. Il y a surtout le football. Oui, ce sport tient une place essentielle dans la société espagnole. Il serait d’ailleurs intéressant de faire une enquête sur les répercussions des élections et celles d’un Clásico sur la société ibère. L’impact moral et émotionnel serait, sans surprise, bien plus fort à la suite du match de Balompié. S’il est devenu une culture à part entière, le football a peiné à s’imposer. ¡FuriaLiga! retrace les origines centenaires de ce sport en Espagne.

Le Football apparaît en Espagne pour la première fois à la fin du XIXème siècle dans trois régions : la Catalogne, le Pays basque et Madrid. Il se présente de manière anarchique sans réelle infrastructure définie. D’origine anglo-saxonne, l’industrie du textile et ses travailleurs étaient ceux qui pratiquaient le plus ce sport. L’immigration est l’une des causes permettant la création d’entités puisqu’à Barcelone, en 1899, Hans Gamper (d’origine suisse, créateur du club de Zurich et encouragé par des investisseurs anglais) crée la société Foot-Ball Club Barcelona. Les clubs de football espagnols se distinguent par leur faiblesse institutionnelle (à l’époque ils apparaissent et disparaissaient très rapidement). Le cas saisissant du Sky Foot-Ball Club en est l’illustration. Il se divise en 1902 suite aux désaccords des dirigeants provoquant la création du New Foot-Ball Club et Madrid Foot-Ball Club. Ce dernier, dirigé par Julián Palacios, président du nouveau club, et accompagné des frères Padrós, organisent un conseil d’administration extraordinaire où se décident la structure, l’effectif, le maillot et le statut de l’équipe. Le Madrid Foot-Ball Club est reconnu par l’État espagnol en avril 1902.

 

Premier effectif du Madrid Foot-Ball Club

 

Le premier championnat de Coupe d’Espagne

Des mains des frères Padrós se crée le premier concours footballistique sur le territoire espagnol. À l’occasion de la majorité du prince Alfonso (futur Alfonso XIII), les deux frères réussissent à réveiller l’intérêt de la Maison Royale et du maire de Madrid, Alberto Aguilera, pour former en 1902 le premier Championnat appelé la Copa de la Coronación. Viscaya, Foot-Ball Club Barcelona, Club Español de Football, Madrid Foot-Ball Club et New Foot-Ball Club participent au tournoi. Les Basques en ressortent victorieux.

L’équipe de Viscaya

Véritable réussite à l’échelle nationale, Carlos Padrós essaye d’instaurer en 1903 un tournoi national annuel appelé Campeonato de España où doit participer un club par région. Trois clubs y participent sous forme de poule : le Club Español de Foot-Ball (Catalogne), le Madrid Foot-ball Club (Centre) et l’Athletic Club (Nord). L’hippodrome de la Castellana est choisi pour accueillir le championnat et assiste à une nouvelle victoire du club basque. De 1905 à 1908, le tournoi national prend de l’ampleur et se créent en parallèle des championnats régionaux qui permettent aux différents champions de se qualifier à celui-ci.

Alfonso XIII

L’instabilité marque le football espagnol à partir de 1909, date à laquelle il est décidé que la ville championne organiserait le tournoi l’année suivante. La même année se forme la Federación española de Clubs de Foot-Ball avec pour objectif d’organiser le football à échelle nationale. Le champion de l’édition précédente, le Ciclista Foot-Ball Club (ancien Real Sociedad), ne reconnaît pas la nouvelle organisation et se sent légitime d’organiser le tournoi chez elle en 1910. Résultat: deux championnats de Coupe sont organisés parallèlement jusqu’en 1913, l’un par la Federación Española et l’autre par l’Unión Española (organisme créé par le Ciclista Foot-Ball Club et soutenu par le Foot-Ball Club Barcelona). C’est le 30 juillet 1913, à l’aide de la FIFA, qu’Alfonso XIII réunit les deux fédérations pour créer la Real Federación Española et la Real Copa del Rey.

 

Professionnalisation du football et instauration de la Liga

Le nouvel organisme instaure des bases visant à professionnaliser le sport et mettre fin aux précédents désaccords. L’initiative principale est l’institutionnalisation des championnats organisés par les différentes fédérations régionales comme phase éliminatoire qualificative à la Copa del Rey. À partir des années 1920, la compétition prend de l’importance et dès l’édition de 1927 les vice-champions régionaux accèdent au tournoi. Commence alors à naître l’idée de créer une ligue nationale de football. 

La première tentative de création de championnat se produit lors de la saison 1927-28. S’inspirant du produit anglais, la Federación Española fait face à différents problèmes. Cette année là, les fédérations régionales rencontrent des désaccords entre clubs influents et moins influents, provoquant une séparation à l’échelle nationale. Au lieu de voir le jour, la Liga Española de Foot-Ball se dédouble en deux championnats distincts: le Torneo de Campeones et la Liga Máxima.

L’année 1928 est décisive puisqu’elle témoigne de nombreuses réunions entre fédérations et clubs. Dès le mois d’août, l’assemblée annuelle de la Federación Española réussit à les réunir autour d’un commun accord menant à la formation du Campeonato Nacional de Liga de Primera División et de Segunda División. Pour former la première division, la Federación décide d’inviter les six champions et trois vice-champions de la Copa del Rey: l’Athletic Club, Arenas Club de Guecho, Real Madrid Foot-Ball Club, la Real Sociedad de Fútbol, le Foot-Ball Club Barcelona, le Real Unión Club, le Real Club Deportivo Español, l’Athletic Club de Madrid et le Club Deportivo Europa. Le Real Santander Racing Club est la dixième équipe qui vient compléter le championnat grâce à une victoire lors d’un tournoi préliminaire. Et c’est le 10 février 1929 que La Liga Española se dispute officiellement.  

 

Pablo Gallego

Commentaires