La Previa – Colchoneros, Merengues, Ches : présentation de la 18e journée

0

Après une trêve bien méritée pour certains et moins pour d’autres, la Liga reprend ses droits ce week end. Encore une fois cette journée sera marquée par des derbies, à Madrid et Bilbao (en plus de celui de Séville qui arrivera dans notre habituel Partidazo). C’est parti pour la première Previa de ¡FuriaLiga! de 2018.

Atlético (2e) – Getafe (8e) samedi à 13h

On va donc débuter 2018 avec un derby madrilène en Liga. Avant cette trêve l’Atlético du Cholo Simeone a perdu son invincibilité à cause d’un but de l’Espanyol de son ancien entraîneur Quique Sánchez Flores en toute fin de rencontre au RCDE Stadium. Les Colchoneros voudront donc rebondir pour la première de 2018 au Wanda Metropolitano le jour de l’arrivée des Rois Mages, qui se fête en famille en Espagne. En face, le promu Getafe continue son bout de chemin qui commence à sentir très bon pour des Azulones qui ont déjà huit unités d’avance sur le premier relégable. La victoire contre Las Palmas au Coliseum est venue stopper une petite série de deux matches sans victoire en championnat pour les hommes de Bordalás qui ont cependant beaucoup de mal à l’extérieur (une seule victoire en huit déplacements en Liga). Getafe, qui reste sur six matches sans succès loin de ses bases se déplace chez le voisin colchonero qui n’a toujours pas perdu en Liga à la maison cette saison et qui a bien lancé son année en s’imposant à Lleida en Coupe hier (4-0).

On pourrait voir le duo Diego CostaGriezmann titulaire après les buts des deux joueurs en Coupe contre Lleida mercredi. Vitolo, qui a également fait ses débuts contre le club catalan mercredi, attendra son tour depuis le banc. Derrière le Français Lucas Hernández va remplacer Luis Filipe, blessé pour deux ou trois semaines, à gauche. Saúl est suspendu et Koke va prendre sa place selon le dernier entrainement du Cholo. Bordalás devra toujours faire sans Markel Bergara qui revient petit à petit après sa blessure au ménisque. Arambarri va retrouver sa place au milieu après avoir purgé son match de suspension. Pour le reste ce sera du classique avec le duo CalaDjené dans l’axe pour stopper les offensives des Indios.

XI probables :

Atlético

 

Getafe

Valencia CF (3e) – Girona (10e) samedi à 16h15

L’excellent début de saison des hommes de Marcelino a pris un coup ces dernières semaines après trois défaites en quatre rencontres de Liga et surtout la dernière lors du derby contre Villarreal à Mestalla (1-0). Celle-ci est la seule défaite que compte le club che cette saison en Liga à domicile avant la réception des hommes de Pablo Machín. Gérone n’a de son côté perdu que deux matches à l’extérieur dont la claque 4-1 à Ipurua contre Eibar pour le dernier match de l’année 2017. Comme l’autre promu cité Getafe, Gérone est plutôt confortable en ce début de saison avec 23 points soit huit de plus que le premier relégable. Ce premier duel en match officiel entre ces deux clubs s’annonce intéressant à voir. Seul le Barça de Valverde compte plus de points à domicile que Valence depuis le début de la saison (22 pour 20 des Ches).

Marcelino, victime d’un accident de la route contre un sanglier il y a quelques jours, devrait pouvoir tenir sa place sur le banc après avoir fait l’impasse en Coupe (1-1 à Las Palmas). Le troisième de Liga devra faire sans plusieurs joueurs comme Zaza et Montoya suspendus. Santi Mina et Nacho Vidal devraient occuper leurs places. Carlos Soler et Gayà sont incertains mais Vietto pourrait rejouer sous les ordres de Marcelino. Pablo Machín pourra lui compter sur son équipe type avec le retour de suspension de Granell et de blessures de Pons et Muniesa. À voir si l’entraineur ne décide pas de faire quelques changements après la gifle reçue contre Eibar.

XI probables :

Valence

Gérone

 

Las Palmas (20e) – Eibar (7e) samedi à 18h30

La grande première de Paco Jémez en Liga avec le club grancanario après le nul contre Valence en Copa del Rey mercredi (1-1). Le natif de Las Palmas sera ‘’Paco’’ qui passe par le banc des Amarillos cette saison après Pako Ayestarán et Paquito Ortiz, reste à savoir si le natif de l’île sera le bon choix. En tout cas il sera difficile pour lui de faire pire avec Las Palmas, bon dernier de Liga avec 11 points sur 51 possibles. Pour le moment, l’ancien entraîneur du Rayo Vallecano, entre autres, a fait le ménage au sein de son groupe afin de redresser le vol de la pire défense de Liga cette saison (38 buts encaissés). 10 défaites sur ses 13 derniers matches de Liga, un bilan horrible pour Las Palmas qui reçoit l’une des meilleures équipes de ces dernières journées. Eibar n’a plus perdu depuis le 5 novembre dernier en championnat et reste sur cinq victoires lors de ses six derniers matches de Liga. La (seule) bonne nouvelle pour les hommes de Jémez c’est que les Armeros ont beaucoup de mal loin d’Ipurua (un seul succès sur leurs neuf derniers déplacements officiels).

Difficile de prédire le XI de Jémez qui a écarté des joueurs comme Rémy ou Tannane du groupe. Reste à savoir si l’ancien défenseur décide de relancer le même onze que contre Valence sans Gálvez, qui a une clause dans son contrat de prêt depuis Eibar. Mendilibar pourra compter sur Iván Alejo, artisan principal du retour en forme des Armeros avec le Japonais Takashi Inui. Orellana pourrait jouer ses premières minutes avec Eibar tout comme Diop. Peu de changement à prévoir dans le XI d’Eibar après la belle victoire 4-1 contre Gérone lors du dernier match de 2017.

XI probables :

Las Palmas

Eibar

 

Leganés (13e) – Real Sociedad (9e) dimanche à 12h

Les Pepineros avaient débuté le mois de décembre de la meilleure des manières avec un succès de marque contre Villarreal à Burtarque avant de chuter à La Corogne et d’être tenus en échec à Levante. Ces dernières semaines confirment un peu la tonique des hommes de Garitano, le manque de régularité. Ça n’a pourtant pas empêcher el Lega de clore l’année 2017 avec un bilan intéressant à la maison en Liga (six défaites seulement en 18 matches). En face, les Basques de la Real Sociedad ont enfin pu arrêter leur chute en s’imposant contre le Séville FC (3-1). Après cinq rencontres de Liga sans victoire, les hommes d’Eusebio ont notamment poussé Eduardo Berizzo vers la sortie mais restent timides à l’extérieur (quatre matches sans victoire en championnat). Comme la saison dernière, les Txuri-urdins espèrent rentrer de la banlieue madrilène avec les trois points pour suivre le rythme du deuxième wagon de Liga. Leganés compte bien surfer sur la vague copera (victoire 1-0 contre Villarreal à domicile hier) pour offrir les trois points au public de Butarque.

Garitano devra faire sans Amrabat suspendu après son rouge contre Levante alors que le capitaine Alexander Szymanowski est encore très incertain. Naranjo se tient prêt pour remplacer l’Argentin. El Zhar et Beauvue auront à nouveau l’occasion de briller à Butarque. Eusebio attendra lui des nouvelles de Januzaj, touché aux ischios, jusqu’au dernier moment. Canales attend son tour en cas de forfait du Belge. Pour le reste ce sera du classique avec le retour du franco-portugais Kevin Rodrigues côté gauche en défense.

XI probables :

Leganés

Real Sociedad

FC Barcelone (1er) – Levante (16e) dimanche à 16h15

Attention massacre ! Un match qui parait déjà gagné d’avance au Camp Nou. Le Barça est en pleine bourre après sa démonstration au Bernabéu lors du Clásico pour reléguer le Real Madrid à 14 points derrière. Le Barça de Valverde, toujours invaincu en championnat, reçoit les Granotas au Camp Nou, terrain maudit pour Levante qui n’a jamais pris le moindre point dans l’enceinte culé en Liga et qui a encaissé 21 buts lors de ses quatre derniers déplacements là-bas. En plus, les hommes de Muñiz restent sur cinq matches sans victoire en Liga dont quatre sans le moindre but marqué. Jeudi, les Granotas se sont quand même imposés à Barcelone en Coupe (2-1 contre l’Espanyol). Ça ne sent pas très bon pour le vainqueur du dernier championnat de Segunda división qui devra batailler pour éviter la boucherie contre l’autre club de la ville.

Valverde doit décider du remplaçant de Sergio Busquets suspendu après son 5e carton jaune reçu contre le Real Madrid. Umtiti et Alcácer seront trop justes pour le match au Camp Nou mais Dembélé devrait continuer d’entrer petit à petit dans l’équipe après son retour en Coupe du Roi hier (1-1 contre le Celta à Balaídos). Muñiz va lui avoir du mal à faire son onze de départ. Bardhi, Campaña et Morales sont tous les trois suspendus alors qu’Enes Ünal est rentré à Villarreal. Le défenseur central Chema, touché aux ischios est incertain alors que la nouvelle recrue Coke Andújar pourrait faire ses grands débuts sous ses nouvelles couleurs.

XI probables :

FC Barcelone

Levante

 

Athletic (12e) – Deportivo Alavés (17e) dimanche à 18h30

Ce derby s’était plutôt mal terminé en amical cet été avec la suspension de la rencontre par l’arbitre, dépassé par les tensions sur le terrain. Cette fois les deux clubs se retrouvent en Liga dans des situations similaires. Les Leones n’ont perdu aucun de leurs six derniers matches de Liga alors que les Babazorros ont remporté trois des quatre matches de championnat disputés depuis l’arrivée du Pitu Abelardo sur le banc. Le club de Vitória est passé en quelques semaines de sérieux candidat à la descente en deuxième division à l’un des clubs révélations de la fin de l’année 2017. Alavés est invaincu lors de ses cinq derniers derbies basques contre l’Athletic même si les deux dernières confrontations entre les deux à San Mamés se sont soldées sur des matches nuls (0-0 et 2-2).

Unai Núñez est suspendu pour ce match mais le retour de Yeray parait un peu précipité. Etxeita va tenir cette place aux côtés de Laporte. Williams va lui disputer son 100e match en Primera. Herrerín sera encore le dernier rempart de Ziganda. Abelardo reste attentif à Pedraza, touché à la cheville, et qui pourrait d’ailleurs retourner à Villarreal ce mois-ci. Si ce dernier est disponible, Abelardo relancera les même onze que lors de la victoire 1-0 de Málaga après avoir fait quelques changements en Coupe contre Formentera (victoire 3-1).

XI probables :

Athletic 

Alavés

Villarreal (6e) – Deportivo La Corogne (18e) dimanche à 18h30

Après les deux derniers succès du sous-marin jaune pour finir l’année 2017 à Vigo et Valence, il faut confirmer à la maison. L’équipe de Calleja reste en effet sur deux revers à domicile contre Séville et le Barça, les deux seules défaites des Amarillos chez eux en Liga cette saison. L’arrivée du nouvel entraîneur à la place d’Escribà a bien relancé la machine jaune même si celle-ci a besoin d’être plus régulière pour pouvoir rêver du top 4 en fin de saison. Le sous-marin a raté sa rentrée en 2018 avec un revers 1-0 contre Leganés mercredi à Butarque en Coupe. En face, les hommes de Cristóbal Parralo sont en galère, trois défaites de rang à l’extérieur en championnat pour deux buts marqués seulement mais surtout un seul match gagné en Liga cette saison loin de Riazor (3-1 à Las Palmas). Les Galiciens ont encaissé neuf buts lors de leurs quatre derniers matches de Liga et marquent pour le moment le pas des équipes de la zone rouge. En plus, Valence et le Real Madrid arriveront lors des deux journées suivantes…

Calleja sera obligé de changer sa ligne d’attaque après le départ de Bakambu pour la Chine et le jeune international turc Enes Ünal devrait tenir sa place, au moins jusqu’au retour de Sansone ou l’arrivée d’un nouveau 9. Le jeune Raba devrait occuper la place de Trigueros, suspendu, dans le losange de Calleja alors que Roberto Soriano est touché au genou. Jaume Costa est incertain. Cristóbal aurait également quelques absences importantes, celles du défenseur Schär, suspendu, et de Fede Cartabia blessé. Albentosa et Carles Gil occuperont leurs postes. En plus, l’ancien coach de l’équipe B doit suivre de près la situation de son meilleur joueur, Lucas Pérez touché au dos.

XI probables : 

Villarreal

Deportivo

Celta Vigo (11e) – Real Madrid (4e) dimanche à 20h45

Après la claque clásica au Bernabéu contre le Barça, le Real Madrid n’a pas vraiment le choix à Balaídos pour éviter la crise en Liga. Le Celta avait de son côté su bloquer les Culés sur leurs terres il y a quelques semaines pour garder un point (2-2 au Camp Nou) avant de chuter deux fois de suite contre Valence et Villarreal. Les hommes d’Unzué se sont bien repris pour finir l’année 2017 sur un succès contre le Deportivo La Corogne à Riazor (3-1). Hier soir, les Celtiñas ont à nouveau tenu tête au Barça en Copa del Rey, même si Valverde avait laissé ses cadres à Barcelone. Les Merengues espèrent eux répéter la prestation de la saison passée ici-même (victoire 4-1) pour débuter la nouvelle année du bon pied après un début de saison très mitigé. Le Real Madrid garde en plus en travers de la gorge son élimination en Coupe aux mains du Celta en février 2017 qui l’avait privé d’un possible sextuplé. L’équipe de Zizou doit vite rebondir à l’extérieur après deux déplacements sans le moindre but marqué en Liga.

Unzué dispose d’un groupe quasi au complet en attendant des nouvelles de Jonny touché jeudi en Coupe. Aspas et Maxi Gómez défieront la charnière merengue alors que Lobotka, excellent depuis plusieurs semaines et Tucu Hernández devront eux bloquer Isco et Modric. Côté visiteurs, sans Benzema, blessé, Gareth Bale, buteur hier en Coupe (victoire 3-0 à Numancia) va retrouver le onze de départ pour prouver qu’il peut encore apporter dès l’entame des rencontres. Nacho va remplacer Ramos, blessé, dans l’axe de la défense alors qu’Achraf va occuper le côté droit pour remplacer Carvajal suspendu. Isco, qui n’a pas disputé la moindre minute lors du Clásico, sera titulaire en soutien du duo Cristiano – Bale.

Celta 

Real Madrid

 

 

Málaga (19e) – Espanyol (15e) lundi à 21h

Comme bien souvent, on ne garde pas vraiment le meilleur pour la fin en Liga. Lundi verra l’avant-dernier de Liga recevoir la pire équipe à l’extérieur cette saison. Même si les Pericos ont surpris tout le monde au RCDE Stadium lors du dernier match de Liga 2017 en battant l’Atlético (1-0), les hommes de QSF se perdent totalement loin de leur ville. Aucune victoire en huit rencontres à l’extérieur en championnat cette saison pour l’Espanyol qui doit vite enchainer les succès pour recoller au peloton de tête (seulement quatre points séparent le 15e du 7e). En face, les Boquerones d’un Míchel qui n’arrive toujours pas à trouver la clé de son équipe. Le succès à Anoeta contre la Real début décembre n’était qu’un mirage pour le club andalou qui a chuté deux fois de suite depuis. L’ancien entraîneur de l’OM va devoir regrouper ses troupes pour garder les trois points à la Rosaleda avant deux déplacements périlleux à Eibar et Getafe.

Le fils de l’entraîneur Adrián est suspendu pour ce match alors que Diego Rolán, blessé, pourrait manquer plus de matches que prévu. Keko et le jeune Ontiveros vont se battre pour une place à droite de l’attaque boquerona et Iturra pourrait (re)faire ses débuts officiels sous son nouveau maillot dans l’entrejeu après son retour en amical hier contre Hambourg (défaite 2-1). Équipe type à venir pour Quique avec HermosoDuarte à nouveau titulaires en charnière centrale pour permettre à David López de passer au milieu comme contre l’Atlético. Gerard Moreno, ciblé par Villarreal pour un retour sera encore et toujours la clé offensive des Pericos après son but hier en Coupe contre Levante (1-2).

XI probables : 

Málaga

Espanyol

Nicolas Faure
@Nicomentator

Commentaires