Barça – Yerry Mina c’est si fort que ça ?

0

Yerry Mina c’est LE nom qui revient sans cesse dans la presse espagnole et européenne. Le défenseur colombien serait sur les tablettes du Barça depuis de nombreuses semaines. Mais au fait, c’est vraiment fort Yerry Mina ?

Avec la blessure longue durée de SamuelUmtiti et le départ plus que probable de Javier Mascherano en Chine lors du mercato d’hiver, le Barca a cruellement besoin de renfort en défense. Beaucoup de noms sont sortis, notamment celui de l’expérimenté Daley Blind qui poireaute à Manchester United. Mais c’est surtout le très jeune Yerry Mina, actuellement à Palmeiras, qui attire l’attention. Les Catalans semblent s’activer pour conclure son transfert dès cet hiver. Rien d’étonnant au fond : le board culé connaît bien le joueur et avait même bouclé son arrivée pour l’été 2018. Néanmoins, les chamboulements ont fait accélérer les démarches et ce n’est pas le retour de Thomas Vermaelen qui va les faire changer d’avis.

Un joueur solide et puissant

Yerry Mina a un physique longiligne, ce qui est plutôt peu courant pour un défenseur puisqu’on retrouve sa morphologie plutôt chez les numéro 6. Avec son presque double mètre et ses 75 kilos, il a une dégaine proche d’un Abou Diaby. Mais ce physique un peu frêle ne colle pas vraiment avec le défenseur colombien. Solide dans les duels, il excelle dans le domaine aérien qu’il soit offensif ou défensif. De plus, Mina est un excellent tacleur et un joueur plutôt rapide. Cette vélocité, il la met surtout à contribution pour rattraper ses erreurs de placement ou ses mauvaises anticipations. Sans être un joueur qui fait boulette sur boulette, le Cafetero est un jeune joueur qui a encore besoin d’être cadré pour devenir un excellent joueur.

crédits: Besoccer.Com

Yerry Mina un central moderne ?

Dans une équipe de Palmeiras qui adore avoir le ballon, Yerry Mina est comme un poisson dans l’eau. Sa très bonne qualité de passe et surtout sa palette technique très importante font de lui un des tout meilleurs relanceurs du championnat brésilien. Et les stats parlent pour lui : une moyenne de 60 passes par matchs et un pourcentage de 87% de réussite. Mina a réellement du ballon. De plus, il sait très bien dribbler, se sortant facilement du pressing des attaquants et est surtout capable de faire gagner pas mal de mètres à son équipe. Le Colombien est donc de cette nouvelle génération de défenseurs centraux,qui ne sont plus là simplement pour défendre mais qui doivent aussi participer au jeu et apporter un plus offensivement.

L’exemple : Corinthians – Palmeiras

Sur ce match de haut de tableau opposant deux équipes luttant pour le titre, Yerry Mina a produit une performance de bonne facture malgré la défaite des siens.

Capture d’écran whoscored.com

A première vue, cet heatmap de l’international colombien nous montre plusieurs choses. Tout d’abord qu’il évolue dans un bloc médian, pas trop haut ni trop bas. Ensuite, on voit aussi sans trop se perdre qu’il bouge beaucoup, porte la balle et n’hésite pas à apporter du surnombre dans le camp adverse. En allant fouiller dans ses stats sur ce match, cette impression est confirmée. Yerry Mina a touché 50 ballons, un total plus faible que ses standards habituels. Cependant, il a quand même tenté 34 passes et n’a perdu qu’une fois le cuir. Pour couronner le tout, il a même inscrit un but de la tête sur coup de pied arrêté. Une performance de très bonne facture en somme, au point qu’il a été élu meilleur joueur de Palmeiras sur ce match par Whoscored avec une note de 7,5.

Mina, le défenseur qu’il faut au Barça ?

La passerelle Amérique du Sud-Europe est toujours compliquée à franchir. Les styles, les tactiques, les entraînements, le rythme des matchs : beaucoup de choses changent entre les deux continents. Pour faire court, Yerry Mina aura besoin de temps pour s’acclimater et exploiter tout son potentiel. Une arrivée en janvier est donc risquée pour les deux partis. Le Colombien va voir son temps de jeu diminuer à 6 moins de la Coupe du Monde et le Barça prend un gros risque. Cependant, le style et la facilité avec laquelle il s’est imposé au Brésil peut rassurer les Culés. Mina a tout le bagage technique pour réussir au Barça et en Espagne. De plus, le Colombien pourra épauler Paulinho sur les phases arrêtées défensives et permettre aux Blaugranas de varier leur jeu. En dernier lieu, Mina peut être la relève parfaite de Piqué, droitier, dans un style complémentaire à Umtiti.

Au final, le Barça a donc tout intérêt à s’activer dès cet hiver sur ce transfert. De plus, la cote de Yerry Mina ne fait que grimper et ça ferait tâche de voir un si grand espoir s’envoler ailleurs alors que tout semblait bouclé. Le Barça ne peut plus se permettre ce genre de camouflet.

Benjamin Bruchet

 

Benjamin Bruchet

@BenjaminB_13

 

 

Commentaires