L’Avent de ¡FuriaLiga! #24 : le « chupón » Unai Emery

0

Jusqu’au 25 décembre, Furia Liga vous propose de voyager dans l’histoire du football espagnol à travers des anecdotes savoureuses de personnalités qui ont marqué la Liga. Découvrez chaque jour une nouvelle histoire !

Crédit : 20minutos

Si en tant qu’entraineur Unai Emery a plutôt bien réussi, sur le terrain le natif de Hondarribia n’a jamais vraiment percé. Mikel Etxarri, aujourd’hui entraineur assistant de la sélection basque, l’a même décrit comme étant un « chupón », un joueur individualiste. Alors qu’il était entraineur du Sanse, la deuxième équipe de la Real Sociedad, Etxarri a eu Emery, ailier et gaucher, sous ses ordres. « Il était un trop individualiste. La veille d’un match je lui ai parlé pour lui expliquer qu’il devait lâcher le ballon, je lui ai préparé un entrainement personnalisé avec un slalom pour qu’il passe ensuite la balle à un partenaire. On l’a fait plusieurs fois. Le lendemain contre Armurio il a fait trois fois la même action sans donner le ballon. On a perdu le match ! » en rigole aujourd’hui Etxarri. Finalement, l’entraineur du PSG n’aura disputé que cinq rencontres au sein de l’élite espagnole avec la Real Sociedad pour un petit but, les cinq matches depuis le banc de touche d’où il a finalement réussi à se faire un nom dans la légende du football.

Commentaires