L’Avent de ¡FuriaLiga! #16 : Le jour où Gravesen inventa « La Gravesinha »

0

Jusqu’au 25 décembre, Furia Liga vous propose de voyager dans l’histoire du football espagnol à travers des anecdotes savoureuses de personnalités qui ont marqué la Liga. Découvrez chaque jour une nouvelle histoire !

À l’époque où le Real Madrid favorisait le marketing aux résultats sportifs subsistait un curieux milieu défensif prénommé Thomas Gravesen. L’ancien Toffees, qui avait signé à l’hiver 2005 pour la Maison Blanche, venait dans le but de couvrir une position désertée par le départ de Claude Makélélé en 2003. Le danois réussira à gagner le coeur des supporters madrilènes pour de nombreuses raisons autres que ses qualités techniques ou physiques. 

Le milieu scandinave, entouré des plus grands techniciens de l’époque comme l’étaient Zidane, Ronaldo ou Guti, se devait de se différencier. Le 15 janvier 2006, lors d’un match de Liga contre le F.C. Séville, Thomas Gravesen révolutionna le monde du football en créant sa propre marque de fabrique. Digne du passement de jambes de Ronaldo ou de la talonnade de Guti, Gravesen créa « la Gravesinha ». À la suite d’une roulette de Zidane, le crack danois déclencha une feinte de passe où la rotule, le ménisque et les ligaments étaient aux commandes du spectacle. Et c’est à ce moment là que le Santiago Bernabéu se frotta les yeux pendant que « Tommy » se frottait le genou … en sang. 

 

Commentaires