La Previa – Séville, Valence, Barça : présentation de la 16e journée

0

Avant dernière journée avant la trêve hivernale en Espagne. Au programme cette semaine, un joli Celta – Villarreal, un classique Barça – Depor et un duel de promus Gerone – Getafe. Voici la Previa de ¡FuriaLiga!.

Séville (5e) – Levante (15e) vendredi à 21h00

Cinq, c’est la position du FC Séville au classement, mais aussi le nombre pions encaissés en 42 minutes par Sergio Rico le week-end passé à Bernabeu. La semaine a été forte en émotions du coté de Sanchez-Pizjuan puisque les Nervionenses ont appris qu’ils devront abattre Manchester United pour passer les huitièmes de finale de Ligue des champions. Mais leur adversaire du soir est d’un autre acabit que les Merengue ou les Red Devils. Levante, c’est trois victoires seulement cette saison. L’équipe la moins précise devant les buts (à égalité avec Girona) – avec 39% de tirs cadrés – tentera d’achever une bête blessée. Et, accessoirement, mettre un terme à sa série de quatre matchs sans victoires (huit buts encaisses pour deux marqués). Duel entre deux équipes qui vont mal.

Après son match fantomatique à Madrid, Muriel devrait logiquement laisser sa place à Ben Yedder. La triplette offensive sera complétée par Sarabia et Correa. Le milieu et la défense ne bougeront pas, excepté Escudero qui reprendra son poste à Lionel Carole. Chez les Granotes, Pedro Lopez permettra à José Luis Morales de glisser vers l’avant. Dans le 4-3-3 de Muniz, Lerma et Campaña accompagneront Rober au milieu puisque Bardhi est incertain.

XI probables :

Séville

Levante

Athletic Bilbao (14e) – Real Sociedad (10e) samedi à 16h15

Voilà 71 jours que la Real Sociedad ne s’est pas imposée hors de ses terres en championnat. Elle n’a d’ailleurs remporté aucun de ses cinq derniers matchs, quelque soit la compétition et le stade dans lequel elle joue (4D, 1N). Pas la meilleure façon de se lancer dans un derby basque à San Mamés. Si Laporte a marqué dans le mauvais but la semaine dernière, Aduriz, lui, se trompe rarement. À l’age de 36 ans et 302 jours, le bonhomme est devenu le plus vieux buteur de l’histoire de l’Athletic en Liga. À cela s’ajoute son titre de meilleur attaquant de la phase de poules d’Europa League. Rulli a de quoi trembler. De plus, Kepa n’a pas l’air du genre à se laisser déstabiliser par les courbettes du Real Madrid.

Ziganda replacera De Marcos sur le flanc droit de sa défense. Au milieu, du classique avec le retour d’Iturraspe aux cotés de Mikel Rico et Raul Garcia. Williams déboulera coté droit et Susaeta coté gauche. En pointe, l’artiste Aduriz, évidement. Chez les Txuri-urdin, Eusebio ne touchera à rien. Certainement satisfait de la défaite 2-0 de ses joueurs face à Malaga dimanche dernier, l’ancien du Barça reconduira le même onze avec Íñigo Martínez à la gauche de Diego Llorente et Adnan Januzaj, pointe droite du trident offensif (William José, Mikel Oyarzabal).

XI probables :

Athletic Bilbao

Real Sociedad

Eibar (12e) – Valence (2e) samedi à 18h30

Valence n’a pas le droit à l’erreur. Si les Murcièlagos veulent continuer à marcher vers le sommet, ils ne doivent pas trébucher. Telle une vanne gênante de tonton en fin de repas de Noël, on mettra la défaite à Getafe sur le compte de la fatigue. Mais l’actuel dauphin n’aura pas forcément la tâche facile à Eibar. Le club basque n’a plus perdu depuis le 5 novembre dernier. Ses attaquants marquent et la défense tient bon, que demande le peuple ?

Marcelino devra trouver la solution offensivement. L’absence de Gonçalo Guedes – toujours à l’infirmerie – qui se fait ressentir, notamment dans la percussion, et la suspension de Simone Zaza pourraient être préjudiciables pour les Chés. Ce sont donc Santi Mina et Rodrigo qui auront pour mission de terminer les actions. Au milieu, Andreas Pereira et Carlos Soler animeront les couloirs quand le tandem Kondogbia-Parejo orchestrera le jeu. Derrière, rien à signaler si ce n’est un éventuel retour de Garay. Coté Eibar, Mendilibar reconduira le même XI que le week-end dernier. Charles reviendra dans le groupe mais c’est encore Kike Garcia qui sera titulaire pour épauler Enrich.

XI probables :

Eibar

Valence

Atlético Madrid (3e) – Alavés (18e) samedi à 20h45

On pourrait croire que l’affiche est déséquilibrée sur le papier. Et elle l’est vraiment. Cette saison, Alavés n’a fait qu’un seul match nul. C’était face à Toulouse, en match amical. Les autres rencontres se soldées soit par une victoire – rarement -, soit par une défaite – souvent. Pour les Colchoneros, c’est une autre histoire. Des matchs nuls, il y en a bien eu quelques uns, des victoires aussi. Mais ils n’ont concédé qu’une seule défaite, en Ligue des champions contre Chelsea. Malgré la remontada à Girona (3-2) il y a deux semaines et une victoire contre la lanterne rouge Las Palmas le week-end dernier, les Babazorros trouveront au Wanda Metropolitano un adversaire dans l’obligation de s’imposer. Attention à la fessée.

Juanfran étant toujours à l’infirmerie, Vrsaljko sera encore aligné à droite. Diego Simeone alignera son milieu habituel mais la 2G ne sera pas au complet en attaque. Gameiro évoluera aux cotés de Correa puisque Griezmann est encore incertain. Dans le camp d’Alavés, Cabello ne changera pas une équipe qui gagne et continuera de miser sur ses hommes en forme : Ibai, Munir et Burgui.

XI probables :

Atlético

Alavés

Girona (9e) – Getafe (7e) Dimanche à 12h00

C’est un duel de promus pourtant c’est presque une affiche de haut de tableau. Girona 9è reçoit Getafe 7è. Les 2 équipes ont 20 points, soit 1 de moins que Villarreal et sa 6è place qualificative en Europa League. Cette place est enviée, désirée par Catalans et Madrilènes. Les hommes de Bordalas sont une des bonnes surprises de cette saison en Liga, mais la réussite à l’extérieur n’est pas là, une seule victoire depuis le début de l’exercice 2017-2018.

Coté Girona la dynamique est excellente, 6 matchs sans défaite en Liga. L’équipe de Machin continue de proposer un football dynamique, qui ravit les supporteurs et tous les amoureux du foot.

XI probables :

Girona

Getafe

Celta (11e) – Villarreal (6e) Dimanche à 16h15

3 défaites consécutives en Liga c’est le triste bilan du sous-marin jaune avant son déplacement périlleux à Balaidos. Les hommes de Calleja pourtant sur une incroyable dynamique jusque-la connaissent leur première période difficile depuis l’arrivée sur le banc du coach espagnol. Le trio Getafe-Girona-Leganes se rapproche au classement et la victoire contre les Galiciens parait impérative pour repartir sur des bonnes bases. Privé de la révélation Raba, suspendu après son carton rouge contre le Barça, Villarreal pourra compter sur le retour de blessure de Castillejo, déjà entré en jeu la semaine dernière, ainsi que sur Pablo Fornals.

L’énorme coup dur c’est bien sûr l’absence de Bakambu. Coup dur partagé par le Celta eux aussi privé de leur buteur Iago Aspas. Les 3èmes meilleurs buteurs de la Liga ex-aequo avec 9 buts, sont suspendus pour accumulation de cartons jaunes. Le Celta qui reste sur une défaite contestée contre Valence aura à cœur de gagner devant son public afin d’oublier un instant toutes les polémiques de la semaine.

XI probables:

Villarreal

Celta Vigo

Las Palmas (20e) – Espanyol (16e) Dimanche à 18h30 

C’est une situation bien trouble que vit actuellement Las Palmas, toujours à la recherche d’un entraîneur pour prendre la suite de l’intérim de Paquito. On reparle encore une fois de Paco Jemez, alors que la fédération a bloqué définitivement l’arrivée d’Almiron. Sportivement l’équipe n’a pas réussit à surfer sur la vague après la victoire contre le Betis et s’est incliné face à un concurrent direct pour le maintien : Alaves.

L’Espanyol n’est pas dans une période faste non plus. Preuve en est : Quique Sanchez Flores ne semble plus avoir la confiance de ses supporteurs. 2 défaites consécutives au compteur et un jeu qui ne semble pas s’améliorer malgré les promesses laissées par le mercato d’été et la présence sur la pelouse de nombreux talents. Les pericos doivent gagner pour ne pas continuer la descente infernale jusqu’à la zone rouge du classement.

XI probables:

Las Palmas

Espanyol

FC Barcelone (1e) – Deportivo La Corogne (17e) Dimanche à 20h45 

C’est un Barça leader incontesté qui recoit le Depor au Camp Nou. Toujours invaincus les Catalans enregistre le retour du capitaine Andres Iniesta. Incertitude tout de même au milieu du terrain, Busquets risque une suspension lors du Clasico en cas de carton jaune.  En difficulté la semaine dernière contre Villarreal, les Blaugranas devront, devant leur public, faire preuve de plus d’ambition dans le jeu et le retour d’Iniesta devrait y aider.

Le Depor qui reste sur une victoire face à Leganes mais qui n’a gagné qu’un seul match à l’extérieur cette saison aura fort à faire pour contenir Messi et ses coéquipiers. Leur chance est peut-être de tomber sur un Barça apathique, avec la tête déjà au Bernabeu. Aux portes de la zone de relégation, la Corogne n’a plus le choix que d’engranger des points, les relégables commençant sérieusement à se rebeller.

XI probables :

FC Barcelone

La Corogne

Malaga (19e) – Betis Séville (12e) Lundi à 21h00

Le Betis qui affrontera l’avant dernier n’est pas celui qui a battu le Real Madrid chez lui (1-0) en septembre dernier. Depuis, quelques blessures sont passées par là et Quique Setien a oublié de dire à ses joueurs de défendre. Résultat : aucune victoire depuis deux mois, une manita à Eibar et une défaite contre Las Palmas (1-0), bon dernier du championnat. À Malaga, c’est l’inverse. Tout avait très mal commencé avec huit défaites et un match nul lors des neuf premiers matchs, puis s’est petit à petit amélioré jusqu’au succès logique à Anoeta (0-2) dimanche dernier. L’occasion rêvée d’enfoncer le clou dans le derby d’Andalousie et de chiper sa 18e place à Alavés.

Michel aura de vrais choix à faire concernant son attaque. Diego Rolan et Adalberto Peñaranda son incertains au même titre que Recio. Si le milieu de terrain devrait tenir son rang, Borja Baston et Youssef En-Nesyri pourraient être alignés en attaque. Au Betis, un seul changement majeur. Guardado, absent jusqu’en janvier à cause d’une blessure à l’adducteur, sera remplacé par Javi Garcia.

XI probables :

Malaga

Betis Séville

Commentaires