Umtiti blessé, ça implique quoi pour le Barça ?

0

A cause d’une blessure à la cuisse, Samuel Umtiti sera absent deux mois. Comment fera le Barça pour s’en sortir sans lui ?

Résultat de recherche d'images pour "umtiti"
crédits : everythingbarca.com

En plus d’avoir été doté de pouvoirs footballistiques à la naissance, Gerard Piqué a la fibre des affaires. On imagine qu’un bon entrepreneur doit être bon communicant, négociateur, et qu’il doit aussi accepter de déléguer une partie du travail à ses collègues. Cette saison, dans le genre délégateur de tâches, Piqué se transforme un peu en patron paresseux. Le style à vous poser sur le bureau une pile interminable de dossiers qui ne sont pas de votre ressort. Et qui est-ce qui les traite ces dossiers épineux ? Le brave Samuel Umtiti.

L’importance d’Umtiti

Pour savoir ce que le Barça perd avec l’absence d’Umtiti, il convient de savoir que ce dernier apporte. Le défenseur français a des qualités en nombre. Ses interventions sur l’homme sont propres. Il peut compter sur un sens de l’anticipation qui fait gagner un temps fou à son équipe. Au lieu de devoir se lancer à la poursuite de l’adversaire, aller au duel, récupérer et relancer, Umtiti peut anticiper et relancer directement. Pour une équipe pratiquant le pressing, cela fait gagner des mètres et du temps.

On peut également mettre en avant sa couverture du terrain. Quand Jordi Alba se retrouve dans la surface adverse, c’est un couloir de plusieurs mètres qu’Umtiti doit administrer. Certes, le milieu relayeur gauche du Barça est également susceptible d’apporter son aide à la perte de balle. Mais les attaquants peuvent parfaitement s’intercaler derrière le dos de ce milieu-là et arriver lancés contre le Français, qui doit parfois se débrouiller seul. Si l’ancien de l’OL se distingue dans les aspects défensifs, ses pieds sont aussi un motif de satisfaction. Sa relance et sa conducción (le fait de monter balle au pied, fixer un adversaire et trouver un homme libre) font merveille. D’ailleurs, le natif de Yaoundé a quelques passes fétiches : la passe par-dessus l’ailier adverse pour Jordi Alba façon, la passe qui casse les lignes pour le milieu relayeur gauche (Iniesta, Denis Suárez, Gomes) ou encore la passe laser qui traverse toute l’équipe adverse pour arriver à Messi ou Suárez.

Comment s’adapter ?

Umtiti blessé, ce sont tous ces attributs qui sont retirés au jeu du Barça. Disons-le d’emblée, avec le calendrier qui l’attend (déplacements à Villarreal, au Bernabéu, la Coupe du Roi en janvier), l’équipe de Valverde a de quoi se faire du souci. Il paraît impossible que quelqu’un puisse faire tout ce que Big Sam fait. Il est alors indispensable pour les Blaugranas que Piqué reprenne la position de patron qui a été la sienne ces dernières années au sein de la charnière centrale. Dans le jeu, on peut imaginer que les joueurs devront faire particulièrement attention à leur positionnement à la perte de balle, pour ne pas exposer trop leur compères en défense. Cela impliquerait d’attaquer différemment (attaquer de manière plus ordonnée). Ces aspects passés en revue, se pose la question la plus importante : qui pour remplacer Umtiti ?

La solution maison

La solution la plus probable consistera à aligner Thomas Vermaelen. Revenu de nulle part, Vermaelen présente l’avantage d’être gaucher. Pas mauvais sur ces dernières apparitions, l’énigmatique Belge connaît la maison. En prenant compte le fait qu’il est gaucher certains schémas à la relance pourront être maintenus. Malheureusement pour lui, le brave Thomas a la fâcheuse habitude de passer beaucoup de temps à l’infirmerie. Solution boiteuse. L’autre option consiste à aligner Javier Mascherano. Problème, l’Argentin est blessé et ne fera son retour que dans une semaine au minimum. Complication, Mascherano n’est plus vraiment à un niveau constant. Ô ennui enfin, le futur d’El Jefecito pourrait bien s’inscrire loin de Barcelone. Solution fuyante cette fois.

On peut imaginer faire redescendre Busquets en défense. Toutefois, cela ne fait que déplacer le problème. Il faudrait remplacer Busquets au milieu, et un profil similaire au sien est inexistant dans l’effectif. Dans une situation où l’arrière-garde pourrait souffrir, il est impératif que Busquets puisse protéger ses centraux. Restent encore les possibilités de faire monter un central depuis le Barça B (mais qui ?) ou de faire revenir Marlon, en prêt à Nice actuellement.

La solution maison du voisin

Quoi qu’il arrive, le Barça aura besoin d’attirer un défenseur de plus dans ses rangs cet été. La blessure d’Umtiti pourrait servir à anticiper le recrutement. Parmi les candidats potentiels, Iñigo Martínez semble le plus à même de s’intégrer rapidement au jeu barcelonais. Gaucher, excellent à la relance, bon de la tête, le garçon de la Real Sociedad fait office de cible prioritaire. Sans compter que ce n’est pas la première fois que son nom est associé à celui du Barça ces dernières années. L’autre possibilité en Liga serait le colchonero José María Gímenez.

A l’international, certains joueurs se distinguent dans leur club : Thilo Kehrer, Virgil van Dijk, Milan Skriniar, par exemple. D’autres noms, de contrées lointaines, reviennent dans la presse : Yerri Mina, Matthijs de Ligt. Ces espoirs ont-ils le niveau pour jouer au Barça ? Leurs clubs accepteront-ils de les laisser partir en pleine saison ? Rien n’est moins sûr. Bref, la blessure d’Umtiti est un vrai trencaclosques. Un casse-tête quoi, pour parler Français.

Commentaires