L’Avent de ¡FuriaLiga! #1 : Cañizares, le contrôle de trop

0

Jusqu’au 25 décembre, Furia Liga vous propose de voyager dans l’histoire du football espagnol à travers des anecdotes savoureuses de personnalités qui ont marqué la Liga. Découvrez chaque jour une nouvelle histoire !

Crédit : zeleb

En 2002, Santiago Cañizares est dans la forme de sa vie. Avec Valencia, il a remporté la Copa del Rey en 1999, joué 2 finales de Ligue des Champions et gagné la Liga 2001-02 sous les ordres de Rafa Benítez. C’est presque naturellement qu’il doit garder la cage espagnole au Mondial en Corée. Connu pour des accès de spleen (raison pour laquelle il se teint en blond et se peint les ongles), Cañete voit sa carrière internationale prendre fin… dans sa salle de bain ! En voulant rattraper une bouteille de parfum pieds nus, le gardien se coupe le tendon du gros orteil. Le verdict est sans appel : forfait pour la Coupe du Monde. C’est un petit jeune qui le remplace comme titulaire. Son nom ? Iker Casillas.

Commentaires