Paris sportifs : la quiniela de Furia Liga (J12) !

0

Amis fans de paris sportifs, Furia Liga vole à votre rescousse une semaine encore, et il y a de l’argent à se faire après cette trêve ! Sur le modèle de la célèbre quiniela espagnole, grille à cocher, la rédaction vous propose ses pronostics pour les rencontres du week-end ! 

 

Girona (10e) – Real Sociedad (7e) : 1N. Les Catalans enchaînent les bons résultats en Liga et sont sur une série de trois victoires. De son côté, les Basques peinent à enchaîner et restent sur 2 défaites sur leurs 3 derniers déplacements, la victoire ayant été obtenue chez la pelouse du faible Alavés. Compliqué de voir Girona perdre.

Getafe (12e) – Alavés (18e) : 1. Le club de la banlieue madrilè,ne devrait l’emporter sans soucis majeurs. Les résultats à la maison peuvent être trompeurs (2V 3D), mais ces 3 échecs se sont produits contre Barça, Real et Séville, Getafe posant de gros problèmes aux trois formations citées. Alavés, c’est 1 défaite et 4 défaites en 4 déplacements, avec seulement 2 réalisations.

Leganés (9e) – Barça (1e) : 2. Leganés est la révélation de la saison, mais les Pepineros sont sur deux défaites de rang et peinent à marquer (9 buts en 11 matchs). En face, le Barça roule sur tout et est toujours invaincu à l’extérieur. Sans parler de la différence de talent individuel…

Sevilla (6e) – Celta (11e) : 1. Les retrouvailles entre Berizzo et le Celta devraient se soler en faveur du coach argentin. Les Andalous sont presque intouchables à la maison, où ils sont invaincus et sont sur 4 victoires de rang. Loin de ses terres, le Celta est loin d’être rassurant (2V 3D). La défense catastrophique des Galiciens pourrait coûter cher une fois encore.

Atlético (4e) – Real Madrid (3) : N. Des stars en disette totale devant le but, des équipes qui pratiquent un jeu peu flamboyant, une intensité énorme qui s’annonce… Autant dire que ce derby madrilène ne promet pas beaucoup de spectacle sur le papier et qu’un score de parité semble l’issue la plus probable. Si les récentes rencontres sont à l’avantage des Merengues, l’Atlético reste tout de même solide et n’a pas encore perdu en Liga cette saison.

Malaga (20e) – Deportivo (16e) : N2. Malaga est tout simplement catastrophique en ce moment, lanterne rouge du championnat. Même s’ils jouent à la maison, on voit très mal les Andalous l’emporter contre une équipe du Depor certes aussi en difficulté, mais qui a tout de même obtenu quelques succès dernièrement et surtout, qui a un arsenal offensif plus intéressant en ayant inscrit plus du double de buts que Malaga. Les Galiciens obtiennent des résultats corrects en déplacement pour une équipe du bas (1V 2N 2D).

Espanyol (13e) – Valencia (2e) : 2. les Chés sont la valeur sûre du moment. Deuxième meilleure attaque de la Liga à égalité avec le Barça, les hommes de Marcelino sont sur une série de 8 victoires TCC ! Ils n’ont d’ailleurs encaissé qu’un but sur leurs trois derniers matchs de Liga. De son côté l’Espanyol, qui a des soucis offensifs notables, navigue dans le milieu de tableau, peinant à enchaîner.

Las Palmas (19e) – Levante (14e) : N. Deux équipes en énorme difficulté en ce moment. On voit tout de même les Canariens mettre fin à leur série de défaites en obtenant un petit nul, contre des Granotas qui n’ont toujours pas gagné à l’extérieur en Liga cette saison.

Athletic (15e) – Villarreal (5) : N2. Les Basques arrivent à ce match après avoir perdu leurs trois dernières rencontres, en affichant d’énormes lacunes dans le jeu. Le nouveau San Mamés est loin d’être une forteresse cette saison, et les statistiques de l’Athletic y sont catastophiques : 1V 1N 4D. En face, une équipe de Villarreal pas forcément brillante mais qui reste sur 4 victoires sur ses 5 derniers matchs de Liga.

Eibar (17e) – Betis (8e) : 2. La dernière victoire d’Eibar en Liga remonte au 15 septembre. Depuis, 7 matchs de Liga se sont joués, pour 5 défaites et 2 défaites des Basques. Pour sa part, le Betis a un peu de mal à enchaîner mais propose un jeu attractif et marque beaucoup (21 buts en 11 matchs), là où Eibar est la 2e pire défense du championnat.

Huesca (1e) – Tenerife (7e) : 1. Tenerife perd très peu certes, mais concède beaucoup de matchs nuls. Qui plus est, les Insulaires voyagent très mal (1V 3N 3D à l’extérieur), alors que le leader Huesca est intouchable sur sa pelouse (5V 2N), pouvant s’appuyer sur des individualités au top comme le Cucho Hernandez.

Almeria (20e) – Zaragoza (13e) : N2. triste panorama pour les Andalous, pire attaque de la ligue avec seulement 9 buts en 14 journées, et cette série de 4 défaites. Autant dire que Saragosse, qui obtient des résultats corrects sans être flamboyants en déplacement (2V 2N 3D), devrait être en mesure de repartir avec le point du nul.

Osasuna (2e) – Alcorcon (17e) : 1. Osasuna devrait faire le boulot sans soucis majeurs contre le club de la banlieue de Madrid. Après une série de nuls, les Rojillos ont renoué avec la victoire et sont invaincus sur leurs terres et sont par ailleurs la meilleure défense de la ligue. Alcorcon a pour sa part perdu 4 de ses 5 derniers déplacements en championnat.

Numancia (3e) – Nàstic (18e) : 1. Le club de Soria est la meilleure équipe de Segunda chez elle (6V 1D), et sort de deux belles victoires. Les Catalans eux sont très irréguliers et encaissent beaucoup (19 buts concédés en 14 matchs).

Rayo Vallecano (8e) – Barça B (14e) : 1. A la maison, à Vallecas, le Rayo reste plutôt solide (3V 3N 1D) et c’est clairement le meilleur moment pour retrouver la victoire, le Barça B n’ayant gagné qu’un seul de ses 7 déplacements en Liga et restant sur une série de 5 rencontres sans victoire au total.

Commentaires