La Previa – Barça, Real Madrid, Valencia : présentation de la 10e journée de Liga

0

Ce week end, en plus du Partidazo de la journée qui vous sera présenté à part, nous vivrons quelques rencontres intéressantes comme un déplacement du Real Madrid en Catalogne ou la visite du Barça à San Mamés. Forme, stats et compositions probables, pour vous voici la Previa de ¡ FuriaLiga ! :

Deportivo Alavés (19e) – Valencia CF (2e) – Samedi 13h00

On débute par une rencontre qui parait jouée d’avance sur le papier. Le Deportivo Alavés de Gianni De Biasi n’a gagné qu’un seul de ses neuf premiers matches de Liga. Malgré la victoire 1-0 à Getafe cette semaine en Coupe du Roi, les Babazorros n’avancent pas en Liga. 19e avec 3 points et huit défaites au compteur, ils reçoivent l’équipe la plus en forme de ce début de championnat, le Valencia CF de Marcelino. Après un début un peu poussif avec notamment trois nuls pour ses quatre premières rencontres de Liga, le Chés sont désormais lancés. Cinq succès de rang avec plus de trois buts marqués à chaque fois. Portés par des recrues à un niveau impressionnant comme Kondogbia, Murillo ou encore Guedes, les Valencianos sont clairement favoris pour remporter ce duel. Le dauphin actuel du Barça voudra en plus se venger après la défaite 2-1 la saison passée à Mendizorroza.

De Biasi pourra compter sur le retour d’Ibai côté droit même s’il pourrait décider de répéter son onze de la défaite contre le Betis (2-0) avec une défense à cinq et le duo made in Masia Bojan – Munir devant. Marcelino devra lui faire sans son capitaine Parejo suspendu. Andreas Pereira, prêté par Manchester United devrait entrer à sa place alors que Carlos Soler reculerait pour le remplacer au milieu.

XI probables :

Alavés

Valencia

Athletic Bilbao (11e) – FC Barcelone (1er) – Samedi 18h30

On a hésité à vous proposer cette rencontre comme Le Partidazo de cette 10e journée de Liga avant de finalement opter pour celui du Wanda Metropolitano. Le leader se déplace à San Mamés invaincu et avec tous ses cadres reposés. Sur le papier, les Culés sont favoris même si les derniers voyages à Bilbao n’ont pas été faciles pour eux. Depuis le départ d’Ernesto Valverde, qui va retrouver son ancienne maison samedi, les Basques ont du mal. L’arrivée du Kuko Ziganda n’a pas vraiment aidé des Bilbaínos qui peinent énormément à montrer du jeu cette saison. L’ancien entraineur de l’équipe B ne le prône pas vraiment non plus avec son milieu de terrain formé par Vesga et San José au détriment d’un Beñat qui est surement le plus technique du groupe. Si la virtuosité n’est pas vraiment présente sur le terrain, la blessure d’Iker Muniain est venue s’ajouter aux problèmes du club qui n’a remporté qu’un seul de ses six derniers matches de Liga. Attention tout de même au Rey León Aritz Aduriz qui est le joueur qui a marqué le plus de buts à Ter Stegen toutes compétitions confondues (5).

Ziganda peut au moins se vanter d’avoir sorti quelques petites comme Nuñez ou Córdoba, deux des seules satisfactions de ce début de saison de Liga pour les Leones. Les deux seront encore titulaires après avoir été laissés au repos en Coupe (match nul 1-1 à Formentera, ndlr). Valverde sortira lui l’artillerie lourde, même si Iniesta est forfait, alors que Jordi Alba pourrait reprendre le côté gauche de la défense à Lucas Digne.

XI probables :

Athletic

FC Barcelone

 

Sevilla (8e) – Leganés (5e) – Samedi 22h30

La déception de ce début de Liga reçoit la révélation. Les Andalous traversent une crise de jeu et de résultats avec trois défaites lors de leurs quatre derniers matches de championnat en plus d’une claque russe reçue entre temps. Eduardo Berizzo est déjà dos au mur avant d’affronter une équipe madrilène qui encaisse très peu de buts (meilleure défense avec le Barça avec 3 buts, ndlr). En face, tout va bien pour Leganés et Asier Garitano qui a très vite su regrouper les siens après le maintien in extremis la saison passée. Après deux défaites lors de la 3e et 4e journée, les Pepineros enchainent les bons résultats et restent sur deux nuls et trois victoires lors de leurs cinq derniers matches. Mieux encore, Leganés n’a pas encaissé le moindre but lors de cette série. Tous les acteurs de ce match ont vu la Ligue revenir à la raison pour repousser cette rencontre à 22h30 et ainsi éviter les plus de 30ºC annoncés à 16h30. Le Toto Berizzo est déjà menacé et pointé du doigt, après une bonne victoire à Cartagena en Coupe, il aurait surement préféré un autre adversaire pour se relancer en Liga.

S’il adore faire tourner son effectif entre les différentes compétitions, peut-être même trop, il va vite devoir trouver la clé pour stopper l’hémorragie. Le retour de N’Zonzi au milieu pourra aider et il devra choisir entre Muriel, fortement critiqué également, ou Ben Yedder devant. Garitano devrait lui récupérer son capitaine Szymanowski alors que le métronome des Pepineros, Rubén Pérez est touché à l’épaule et donc incertain.

XI probables :

 FC Séville 

Leganés

Getafe (14e) – Real Sociedad (9e) – Dimanche 12h00

Après une très encourageante victoire contre Villarreal au Coliseum fin septembre, les Azulones se sont écroulés. Deux défaites et un nul, un bilan difficile pour les Madrilènes avant de recevoir la Real d’Eusebio invaincue depuis trois matches. Après leur départ canon avec trois succès pour commencer la Liga, les txuri-urdins ont plus de mal depuis la défaite contre le Real Madrid. Même si les derniers résultats ne sont pas mauvais, cela reste insuffisant pour l’une de la révélation de la saison dernière. Le club basque est invaincu lors de ses trois derniers déplacements au Coliseum Alfonso Pérez en Liga et n’a perdu qu’une seule rencontre de championnat loin de ses bases cette saison pour trois victoires. Pour le club de Madrid c’est le contraire, une seule victoire en quatre matches sur son fief, pour trois défaites. Les hommes d’Eusebio ont fait le boulot hier en s’imposant 1-0 à Lleida.

Toujours sans Shibasaki, Bordalás devrait opter pour Fajr même s’il a disputé toute la rencontre de Coupe contre Alavés (défaite 1-0, ndlr). Markel Bergara, prêté par la Real, sera bien présent mais il manquera le retour (clause). Le pilier de la défense Djéné est incertain. Eusebio pourrait lui à faire sans ses deux latéraux Kevin et Odriozola, touchés. Januzaj et Vela se dispute une place sur la droite de l’attaque basque.

XI probables :

Getafe

Real Sociedad

Girona (15e) – Real Madrid (3e) – Dimanche 16h15

Le Real Madrid de Zizou se déplace à Gérone en plein conflit entre Madrid et la Catalogne avec un seul objectif : ramener les trois points. Troisièmes et avec déjà cinq points de retard sur le Barça, les Merengues n’ont plus le droit à l’erreur en Liga. Même si les Catalans entraînés par Pablo Machín voudront aider leurs collègues catalans, le Real espère bien remporter son 5e match de rang en championnat. De son côté, Gérone s’est bien repris en s’imposant à domicile contre le Deportivo La Corogne lundi dernier pour stopper une mauvaise série de six matches sans victoire en championnat avant de tomber à nouveau hier en Coupe. Motilivi n’est pas vraiment une forteresse, les trois derniers visiteurs en Liga sont revenus avec les trois points (Le FC Séville, le Barça et Villarreal, ndlr) alors que Levante s’y est imposé hier également (2-0). En pleine tourmente politique, les Madrilènes débarqueront avec un bus incognito mais les stars seront. bien les vraies. Tout juste couronné comme The Best à Londres, Cristiano Ronaldo voudra ajouter Gérone à sa longue liste de victimes en Liga pour tenter de retrouver une confiance un peu perdue devant le but cette saison.

En Catalogne, Zidane devrait aligner son onze type à l’exception de Dani Carvajal toujours absent. Nacho devrait prendre sa place sur le côté droit. Casilla gardera encore les buts merengues en lieu et place de Keylor Navas pas encore totalement remis. Machín pourra lui compter sur les retours de Muniesa en défense et de Stuani, suspendu lors du dernier match, en attaque.

XI probables :

Gérone

 Real Madrid

Eibar (17e) – Levante (12e) – Dimanche 18h30

Deuxième pire défense de Liga avec 20 buts encaissés, Eibar a énormément de mal à retrouver la solidité qui faisait sa force l’an passé. Heureusement pour eux, Levante reste sur quatre matches sans victoire en Liga. Pourtant invaincus lors de leurs cinq premières rencontres, les Levantinos de Muñiz peinent à retrouver leur niveau dernièrement notamment en termes de jeu. La belle victoire 2-0 hier soir en Coupe à Gérone va surement booster un groupe granota en manque de points. Les hommes de Mendilibar ont eux montré des progrès contre le Real Madrid malgré la défaite dans ce nouveau système à cinq derrière. Avec la défaite contre le Celta mercredi en Coupe, les Basques restent sur sept matches sans victoire toutes compétitions confondues. Cela devient inquiétant pour Eibar qui doit une belle après-midi de football à ses supporters à Ipurua pour éviter notamment d’entrer dans la zone rouge à la fin de cette 10e journée.

Mendilibar devrait encore parier sur une défense renforcée alors que deux de ses cadres, Capa et Dani García, incertains depuis quelques jours, seront disponibles. Pour Levante, blessure de Nano Mesa oblige, Alegría sera titulaire en pointe et on espère retrouver Enis Bardhi, le joueur le plus talentueux de cette équipe, dans le onze de Muñiz qui a préféré Rober lors du dernier match.

XI probables :

Eibar

Levante

Málaga (20e) – Celta (10e) – Dimanche 20h45

Surement le match de la dernière chance pour Míchel. Si les Boquerones ne font pas un résultat à domicile face aux Gallegos il sera difficile de tenir le cheikh Al Thani après la déroute en Coupe dans les arrêts de jeu face à Numancia. Le club andalou est bon dernier de Liga avec un petit point sur 27 disponibles, un bien maigre bilan pour l’ancien coach de l’OM. Pire encore, sur ces neuf rencontres, Málaga n’a marqué que lors de trois. Le Celta d’Unzué arrive donc dans la peau du favori pour cette rencontre dans une Rosaleda qui va vite gronder. Malgré la défaite contre l’Atlético lors de la dernière journée, les Galiciens ont montré un visage encourageant pour commencer à regarder vers le haut. Ils auront devant eux une bonne opportunité face au pire Málaga de ces dernières années, du moins en termes de résultats…

Bien reposés lors de la Coupe du Roi (victoire 2-1 à Eibar), les cadres du Celta comme Aspas, Tucu Hernández ou encore Daniel Wass vont retrouver le onze. Emre Mor pourrait être, comme contre l’Atleti, une solution de repli depuis le banc de touche. Après avoir publiquement critiqué certains de ses joueurs suite à l’humiliante défaite contre Numancia, Míchel va surement faire quelques changements. Sans Rolán blessé, Peñaranda pourrait retrouver le onze comme contre le Barça. L’entraineur madrilène pourrait laisser son fils Adrián sur le banc pour faire une place à Juanpi.

XI probables :

Málaga

Celta

Espanyol (13e) – Betis (7e) – Lundi 21h00

C’est peut-être le match le plus intéressant de la 10e journée pour les amateurs de la Liga Underground. L’Espanyol de Quique Sánchez Flores est toujours une équipe compliquée à jouer malgré un manque de résultat inquiétant cette saison. Les Periquitos restent sur deux matches nuls contre Levante et la Real Sociedad à Anoeta avant la réception du Betis de Setién. Les Andalous eux commencent à montrer le style très offensif voulu par leur entraineur même si cela se traduit souvent par des soucis défensifs comme le prouvent les 10 buts encaissés lors des trois derniers matches de Liga. La 4e attaque de ce début de saison avec 19 buts en neuf matches va mettre la défense catalane à l’épreuve. Les béticos ne devront cependant pas délaisser leur boulot défensif sous peine de vivre une nouvelle soirée cauchemar. Logiquement les Pericos devraient attendre en bloc afin de tenter de prendre les hommes de Setién en contre, s’ils réussissent à être aussi efficaces que Valence ça peut faire mal…

Quique n’est pas un adepte des rotaciones, on devrait voir le même onze que contre la Real Sociedad pour l’Espanyol. Pour le Betis, Setién devra choisir entre Sanabria, intraitable ces dernières semaines ou Sergio León qui a brillé avec un doublé en Coupe mardi. Feddal est toujours incertain alors que Tosca prendra à nouveau la place de Durmisi, blessé.

XI probables :

Espanyol

Betis

Las Palmas (18e) – Deportivo La Coruña (16e) – Lundi 21h00

On ne pensait pas vraiment fin octobre vous dire que Las Palmas – Depor serait un match de très mal classés. Le club gallego a au moins fait le premier pas, licencier Pepe Mel pour tenter de rebondir avec le coach du Fabril, Cristóbal Parralo qui faisait du très bon travail avec l’équipe B. Les dirigeants du Depor n’avaient plus vraiment le choix après seulement deux victoires en neuf matches de Liga mais surtout un jeu inexistant. La défaite contre Gérone à Riazor a été de trop. En face, Las Palmas est surement la pire équipe actuelle avec Alavés niveau résultats. Après cinq défaites de rang dont 12 buts encaissés lors des trois dernières, Pako Ayestarán est plus que menacé. Depuis son arrivée pour remplacer Márquez, l’ancien coach n’a rien apporté à part ajouter des matches à son piètre record (10 matches consécutifs en Liga sans gagner sur un banc de touche entre Valencia et Las Palmas, ndlr). Lui assure avoir vu des choses encourageantes, notamment lors de la défaite 4-0 contre Villarreal. On n’est pas sûr de ce qui pourrait se passer en cas de non-match des Canarios en Liga alors, et ça fait peur. La pire défense de Liga reçoit un Depor affamé avec le changement d’entraineur et revanchard après la claque infligée par les Canarios hier en Coupe (4-1).

Lucas Pérez, buteur lors des deux derniers matches des siens, devrait encore mener l’attaque gallega. Valverde pourrait retrouver son poste au milieu alors que Schär devrait former l’axe de la défense avec Sidnei. À voir si Parralo décide de punir son latéral Juanfran expulsé après seulement 25 minutes hier. Pako devra lui faire sans Tannane qui sera absent quelques semaines, une aubaine pour Loïc Rémy qui est attendu comme le Messi(e). Avec Viera et Calleri, le Français est l’une des seules choses positives de cette équipe actuellement même si Momo, double-buteur hier attend aussi sa chance. Samper, de retour en Coupe, pourrait également entrer dans le onze.

XI probables :

Las Palmas

Deportivo

Nicolas Faure

@Nicommentator

Commentaires