Guedes, Asensio, Beauvue : el Once de ¡Furia Liga! (9e journée)

0

Solide et offensif : voici notre XI de la 9e journée disposé en 4-4-2 à la sauce Marcelino García Toral. Certains joueurs ont pris un abonnement depuis le début de saison !

 

Oblak (Atlético de Madrid) : pour le moment, l’Atlético fait illusion notamment grâce à son dernier rempart, toujours aussi costaud en dépit d’une défense loin de son meilleur niveau. Nouvelle porteria a cero pour le Slovène, Colchonero le plus régulier depuis août.

 

Maffeo (Girona) : un habitué de notre XI ! Le latéral droit n’en finit plus d’étonner par sa maturité. Élément majeur de la victoire de Girona, la 2e de la saison, la fusée catalane est devenu un homme de base du 3-5-2 de Pablo Machín. Bon, on avoue, c’est un peu notre chouchou !

 

Siovas (Leganés) : en l’absence du capitaine Martín Mantovani, le central grec a pris le leadership de la défense pepinera. Si Cuéllar n’a encaissé que 3 buts jusqu’à présent, c’est aussi parce que Siovas est intraitable. Pas le plus connu des centraux de Liga mais certainement pas le moins bon.

 

Murillo (Valencia CF) : depuis le temps que Valencia cherche le digne héritier du Ratón Ayala, il l’a peut-être enfin trouvé avec le Colombien. Cette fois-ci associé à Gabriel Paulista, l’ex de l’Inter a été impérial contre Séville. Au duel, à la relance, le central che n’a rien laissé passer. Le numéro 4, si important pour le public de Mestalla, lui va comme un gant.

 

Théo (Real Madrid) : s’il fait du chant… euh met la pression sur l’Equipe de France et la Roja, il faut bien reconnaître que le latéral gauche progresse de match en match sous la tunique vikinga. L’interim de Marcelo prend fin pour l’ancien joueur d’Alavés mais ses performances l’amèneront à vite retrouver le XI du double Z.

 

Guedes (Valencia CF) : un doublé, une passe décisive. Et surtout, un orgasme donné à 45.000 personnes quand le Portugais a trouvé la lucarne de Sergio Rico.

 

Trigueros (Villarreal) : on commençait à se demander où était passé le milieu virevoltant de la saison dernière. Le départ de Fran Escribà a manifestement libérer Trigueros, bien plus à l’aise dans le jeu direct instauré par Javi Calleja. Et quand le métronome est réglé, Villarreal joue en rythme.

 

Kondogbia (Valencia CF) : début de saison parfait pour le Français qui habitue à l’excellence depuis son retour en Liga. Contre Séville, un club qu’il connaît bien, le « Bou » (le taureau en valencien) a joué les toreros au milieu du terrain. On comprend pourquoi Marcelino a tout fait pour le ramener sur les bords du Turia.

 

Asensio (Real Madrid) : le Majorquin avait un peu disparu des radars ces derniers temps. Contre Éibar, il s’est entendu comme larrons en foire avec Isco et Dani Ceballos. Une passe décisive et un but avec une frappe laser : le numéro 20 merengue s’est montré sous son meilleur jour.

 

Beauvue (Leganés) : un golazo qui donne la victoire à Leganés contre l’Athletic. Son duo avec le Marocain Amrabat promet beaucoup. Critiqué à Lyon et au Celta, le Guadeloupéen retrouve la confiance chez les Pepineros.

 

Bakambu (Villarreal) : un angle fermé et un gardien de très bon niveau ne sont rien face à la confiance de l’ancien Sochalien. Une sacoche sous la barre pour lancer le Sous-marin jaune contre Las Palmas et signer son 8e but de la saison.

 

François Miguel Boudet

Commentaires