La Previa – Barça, Real, Betis, Villarreal, Atlético : Présentation de la 9e journée de Liga

Un duel de promus, une attaque flamboyante contre une défense aux abois, un affrontement 100% amarillo, le Barça et le Real Madrid confrontés à des monuments en péril : cette 9e journée de Liga promet d’être spectaculaire et riche en buts. ¡Furia Liga! vous détaille les forces en présence.

Levante-Getafe 

Pour ouvrir cette 9e journée de Liga, un Levante qui ne gagne plus et ne marque plus depuis 3 matchs reçoit un Getafe qui sort de deux défaites, une encourageante face au Real et une moins reluisante face au Depor. Ce match est aussi un match entre promus, les deux clubs viennent de remonter cette saison, et vivent des débuts similaires. 8 points pour les madrilènes, 10 points pour les Valencianos. Deux équipes déjà au niveau de la Liga qui vont donc s’affronter pour prendre des points qui peuvent couter très cher en fin de saison. Getafe sera toujours privé de Gaku et de Jimenez qui sera absent au moins 3 semaines. Du côté de Levante Roger n’est toujours pas disponible mais Bardhi devrait retrouver sa place dans le XI pour le bonheur des Granotas.

XI probables :

Levante

Getafe

Betis-Alavés 

Pour ce deuxième match, un choc entre bien classé et mal classé. Le premier, c’est le Betis de Setién, qui vit un début de saison de très bonne facture, avec 17 buts marqués (record pour eux en Liga après 8 matchs, ndlr) pour autant encaissés et surtout une 9e place avec 13 points. Le deuxième club de Séville avait vécu un été très intéressant, avec l’arrivée de l’ancien entraineur de Las Palmas et un recrutement ambitieux. Sur le terrain, ça colle aux attentes, une véritable furia offensive avec ces 17 buts en 8 matchs mais aussi ces 17 buts encaissés. Les verdiblancos jouent un football chatoyant et très plaisant mais l’assise défensive laisse à désirer. Du côté d’Alavés, le club est déjà en mission commando, après sa première victoire et ses premiers points pris en Liga lors de la 7e journée le club a rechuté, et ne s’est pas rassuré. Javi Garcia avait manqué le match face à Valence, cette absence avait pénalisé fortement l’organisation défensive des hommes de Setién, vrai ratisseur au milieu de terrain il facilite la relance et est important à la récupération. Le milieu défensif espagnol fait son possible pour être prêt pour ce match, mais rien ne dit qu’il réussira son paris. Du coté d’Alavés, De Biasi a un groupe presque complet avec le retour de Bojan qui devrait remplacer un Ibai touché au genou.

Sur le papier, le Betis est favori, mais Alavés aura quelques situations en contre, à eux de bien les négocier pour réussir à accrocher des points vitaux pour ne pas être déjà trop distancé.

XI probables :

Betis

Alavés

FC Barcelone-Málaga

Encore un choc entre le haut et le bas de tableau. Le Barça toujours invaincu et qui sort d’un nul au Wanda Metropolitano n’a encaissé que 3 buts en Liga et a encore 4 points d’avance sur le Valence. De son côté, Málaga est toujours dernier, n’a pris qu’un point depuis le début de championnat et sort d’une défaite 2-0 à domicile face à la surprise Leganés. Et dans le jeu, l’écart est aussi grand qu’au classement, même si le Barça ronronne encore malgré son début de saison canon, les Catalans sont en net progression dans le jeu et Messi est dans une excellente forme. Pour Málaga, le classement reflète le niveau des matchs et le manque de talent flagrant. Les Andalous sont vraiment à la peine et ne trouve pas la bonne formule. Les absences de Kuzmanovic et Ricca blessés et Recio, homme de base au milieu de terrain suspendu, amène encore du doute chez les hommes de Míchel.

On ne voit pas un autre résultat qu’une démonstration des Culés au Nou Camp, la victoire à la Rosaleda en avril dernier des Boquerones semble bien loin.

XI probables :

                    Barça

      

Málaga

Villarreal-Las Palmas

Encore une fois, pour ne pas changer les bonnes habitudes, choc entre une équipe du top 10 et un club relégable. Villarreal à enchainé une deuxième victoire en Liga bien aidé par un Bakambu de gala (il a marqué les 5 derniers but du sous marin et en est à 7 buts en Liga, ndlr). Du coté de Gran Canaria, la saison galère continue, 18e, le club vient de perdre 5-2 à domicile face au Celta et a encaissé 11 buts sur ces 4 derniers matchs. Les pio-pio n’avancent pas, et pire, offensivement le club régresse malgré un potentiel plus qu’intéressant. Seul Rémy marque des points lors de chacune de ses entrées, Viera est bien trop seul à la création et est orphelin d’Alen Halilovic et trop peu aidé par un Vitolo qui a déjà la tête à Madrid. De son coté, Villarreal prend des points sans être encore rayonnant dans le jeu, depuis la prise de fonction de Calleja en remplacement d’Escribá le club semble revenir à ses fondamentaux et verticalise beaucoup plus le jeu. Cependant face à un Las Palmas qui ne devrait pas trop se découvrir, le club peut se faire surprendre. Le sous-marin ayant évité de très peu l’accident à Montilivi (Gérone a frappé deux fois la barre, ndlr).

XI probables :

Villarreal

Las Palmas

Celta Vigo-Atletico de Madrid

Pour ce match du samedi 16h15, un Celta invaincu depuis 4 matchs reçoit un Atletico invaincu depuis le début de saison en Liga. Le Celta fait parler la poudre offensivement depuis 4 matchs. Avec 13 buts le club exploite au maximum son potentiel très intéressant avec un Maxi de gala et un Aspas qui a ouvert son compteur à Gran Canaria le week-end dernier. D’un point de vu défensif, le club coaché par Unzué, l’ancien adjoint de Luis Enrique n’est pas à la fête, déjà 13 buts encaissés, beaucoup d’errements et une fébrilité à chaque instant. Cette défense aura la lourde tache de museler un Atletico qui tâtonne en ce début de saison et qui reste sur deux nuls consécutifs. Griezmann pourra se mettre en évidence dans ce match, le français semble en manque de repère dans le nouveau stade des matelassiers mais fait des différences à l’extérieur.

Vu la fébrilité défensive des galiciens et la titularisation plus que probable de Sergio Alvarez, compliqué de voir le Celta résister aux hommes du Cholo, qui voudront se relancer après le nul contre Qarabag mercred en Ligue des Championsi, malgré la bonne forme des Gallegos.

XI probables : 

Celta

Atlético

Leganés-Athletic

Pour l’heure de l’apéro, un alléchant Leganés-Athletic, comment refuser ? Ce match est intéressant pour une simple et bonne raison, pour savoir si Leganés va tenir le rythme et où s’ils vont s’arrêter. Le club de la banlieue de Madrid est l’une des surprises de ce début de saison, co-meilleur défense avec le Barça, le club n’a perdu que 2 fois et se pointe à la 6e place avec 14 points. Les hommes d’Asier Garitano vivent un début de saison parfait, en marquant peu de fois (7 buts depuis le début de saison, ndlr) mais en étant exemplaires et solidaires. Du coté des Basques, la donne est différente. Le club est revenu à son style habituel fait de verticalité et de jeu rugueux. Exit le bon jeu, faites place au double pivot VesgaSan José, même si ce dernier, touché au dos, est incertain. Comme vous l’aurez compris, on se régale pas à San Mamés, mais le club prend des points, et le coach s’en contente. Ce double pivot peut être chambouler à cause d’un San José souffrant du dos. Pas encore déclaré comme blessé, sa participation pour ce match est compromise. Cette absence peut profiter à un Benat qui cire le banc depuis le début de saison. Le meneur de jeu qui vient de prolonger son contrat, peut donc gratter du temps de jeu et montrer tout sa vista et sa science de la passe. Des qualités qui peuvent permettre de fluidifier le jeu de l’Athletic. Victorieux d’un FC Séville sans idée, le club se remet la tête à l’endroit mais l’opposition aura du répondant, et peut continuer de nous surprendre. On notera le retour d’Eraso dans son club formateur, lui qui a joué près de 100 matchs avec l’Athletic B et 45 avec l’équipe première.

XI probables :

Leganés

Athletic

Real Madrid-Eibar 

Pour ce match du dimanche soir, un Real Madrid pas encore bien droit dans ses bottes reçoit un Eibar très décevant. Les merengues ont vécu un week-end difficile avec cette victoire étriquée face au voisin Getafe et ont été tenus en échec ce mardi en LdC face aux Spurs, à domicile. Le club coaché par ZZ vit un début de saison un peu délicat, entre absences, joueurs en méforme, jeunes encore tendres et surtout pas mal de malchance offensive. Ce match ressemble au match parfait pour se remettre à l’endroit pour les pensionnaires du Bernabéu. Eibar en a pris 6 au Camp Nou malgré un bon match des hommes de Mendilibar. Mais Eibar déçoit en ce début de saison, eux qui sont passés proche de l’Europe la saison passée ne se classe que 16e en Liga avec 2 petites victoire pour 5 défaites celle-ci. Le club semble avoir perdu son fond de jeu et enchaine les matchs sans saveur et sans éclat. Là aussi les absences plombent le début de saison, et c’est surtout l’absence de Pedro León qui fait beaucoup de mal chez les Basques.

Compliqué de voir un réveil des Basques à Madrid, encore plus dur à imaginer voir Mendilibar reprendre un point au Santiago Bernabéu comme la saison passée. Surtout que Zidane peut sortir de nouveau le XI de gala avec Isco en chef d’orchestre.

Real Sociedad-Espanyol

Match entre deux équipes moribondes, la Real après un début de saison en fanfare est rentrée dans le rang et l’Espanyol n’a pas encore lancé sa saison malgré un Gerard déjà bien en forme. La Real était l’équipe qui avait le mieux débuté la saison, enchainant les gros scores et les matchs aboutis, cependant après un gros passage à vide et pas mal de valises encaissées, les hommes d’Eusebio semblent dans le doute. La victoire 2-0 face à Alavés n’est pas révélateur de la performance des Basques qui ont profité de la faiblesse de leur adversaire même si le joli succès en Ligue Europa fait du bien. L’entraineur des txuri-urdins comptera encore sur Willian José auteur d’un quadruplé jeudi mais devra surement faire sans Odriozola blessé alors qu’Iñigo est encore trop juste pour être titulaire. En face, l’Espanyol n’a pas marqué depuis 2 matchs, se classe à la 13e place avec 2 petites victoire et 9 points. Clairement Quique Sanchez Flores peine à trouver la formule qui marche malgré un XI bien renforcé notamment avec l’arrivé de Sergi Darder dans l’entrejeu.

Ce match peut être un déclic pour les deux équipes qui ont besoin de se relancer ou d’enfin lancer leur saison. La prise de pouvoir de Marc Navarro sur la droite de la défense peut être l’élément qu’il manquait cette saison aux Pericos.

XI probables :

Real Sociedad

Espanyol

Deportivo La Corogne-Gérone

Pour clôturer cette journée, match entre le 15e (le Depor) et le 17e (Girona). Pour faire simple, même si les places sont proches, le fond de jeu et la qualité des matchs sont diamétralement opposés. Girona est une très bonne équipe, qui propose du jeu et est très mal payée en ce début de saison. Ils payent clairement leur inexpérience à ce niveau face à des équipes de haut de tableau (Villarreal, Atleti, Barcelone, FC Séville ou Athletic). Les hommes de Machín peinent cependant à conclure ou simplement à se mettre en position de frappe malgré des actions et des préparations de bonne qualité. Du coté du Depor, la donne est différente, le club semble se remettre à l’endroit mais il n’y aucune amélioration sur le pré. Offensivement, Çolak est bien seul à la création, et Pepe Mel semble ne rien faire passer à son groupe, la saison peut-être très longue pour eux.

Ce match peut-être l’occasion parfaite pour Girona de se mettre en confiance offensivement et de prendre des points importants pour le maintien. Cependant, le Depor ne leur pardonnera aucune approximation défensive, les Catalans sont prévenu.

XI probables :

Depor

Gérone

La preview du choc Valence – Séville sera disponible samedi matin sur le site !

Benjamin Bruchet

Commentaires