Umtiti, Guedes, Bakambu : el once de ¡Furia Liga! (8e journée)

0
13

Après deux derniers XI très offensifs, retour à une composition un brin plus équilibrée. Des petits nouveaux et déjà des héros récurrents. Vous en pensez quoi ?

Cuéllar (Leganés) : certes, il n’a pas sorti un partidazo contre Málaga mais un trophée de Zamora après 8 journées ex aequo avec Ter Stegen ça veut dire quelque chose. Les Pepineros marquent peu mais encaissent encore moins. L’ancien du Sporting Gijón est un des piliers de l’excellent début de saison du Lega.

Aaron (Espanyol) : ah si seulement le but de Gerard Moreno avait été validé, le latéral gauche aurait eu une passe décisive à son actif. Les Pericos ne sont pas encore sexy chocolat cette saison mais lui est l’un des plus réguliers.

Djené (Getafe) : intraitable dans les duels, le central du Geta a encore été l’homme de base des Azulones en défense. On n’a pas fini de parler de lui. Luis Suárez et Karim Benzema peuvent confirmer.

Umtiti (FC Barcelona) : appelez-le Patron ! Le meilleur central du Barça c’est lui et ce n’est pas une nouveauté.

Maffeo (Girona) : un des joueurs préférés de ¡Furia Liga ! Il apprend le métier avec Girona à vitesse grand V. Si les Catalans ont perdu contre Villarreal, le joueur prêté par Manchester City a multiplié les allers-retours sur son côté droit.

Saúl (Atlético de Madrid) : outre son but superbe, le milieu colchonero a été omniprésent dans l’entrejeu contre le Barça. Le natif d’Elche était en mode taulier contre les Culés.

Vesga (Athletic) : contre Séville, le milieu des Leones a été omniprésent. Auteur du but de la victoire, le Basque a crevé l’écran toute la partie dans le 4141 que Ziganda étrennait à San Mamés.

Guedes (Valencia CF) : en quelques semaines, le crack Portugais a gagné ses galons de titulaire, marqué des golazos et distribué des caviars. Époustouflant tout simplement.

Campbell (Betis) : il est entré en jeu quand les Verdiblancos perdaient 4-0. Une poignée de minutes plus tard, le Costaricain était crédité d’un but et deux passes décisives. Insuffisant pour revenir à la hauteur de Valencia mais certainement suffisant pour être titulaire au prochain match.

Aspas (Celta) : jusqu’à présent, le Celtista n’avait pas encore débloqué son compteur but. Sur la pelouse de Las Palmas, l’international est reparti avec le ballon du match après avoir planté un triplé. Du baume au cœur tandis que les flammes ravagent la Galice.

Bakambu (Villarreal) : un doublé pour l’ancien Sochalien, littéralement en feu en ce début de saison. 7 buts en Liga et Carlos Bacca qui s’enfonce un peu plus sur le banc.

Commentaires