Guedes, Oyarzabal, Filipe Luis : el once de ¡Furia Liga! (6e journée)

Avec 38 buts inscrits lors de cette 6e journée de Liga, la composition de XI est résolument offensive. Nous vous proposons un 3-5-2 avec beaucoup de vitesse au milieu et sur les ailes. 

Cuéllar (Leganés) :dans la catégorie des joueurs qui ne lâchent jamais, l’ancien portero de Gijón est un modèle. 3 parades et aucun but encaissé pour le Pepinero et le Lega continue son magnifique début de saison, avec 10 points au classement.

 

Djené (Getafe) : excellent dans les duels, dur sur l’homme. Contre Villarreal, l’international togolais a été sérieux et proposé du répondant aux attaquants du sous-marin jaune, Cédric Bakambu en tête. Un défenseur central à suivre de près, qui s’était déjà mis en valeur contre le Barça.

 

Mandi (Betis) : pour la 2e fois consécutive, l’international algérien est dans notre XI. Contre Levante, invaincu qui venait d’en coller 3 à la Real Sociedad, l’ancien Rémois a été intraitable en défense centrale. Mandi est en grand forme, à l’image de son Betis transfiguré depuis le début de saison.

 

Filipe Luis (Atlético de Madrid) : le Brésilien a adressé un amour de passe décisive à Antoine Griezmann pour définitivement mettre à distance le Sevilla FC. Son duo avec Yannick Carrasco côté gauche a été particulièrement performant.

 

Crédits : sevilla.abc.es

Fabián (Betis) : un but et une passe décisive pour le milieu à tout faire de Quique Setién. Invaincu, Levante a été broyé au milieu de terrain par ce gamin de 21 ans, considéré chez les Verdiblancos comme le nouveau Dani Ceballos.

 

Guedes (Valencia CF) : 1re titularisation avec Marcelino et deux passes décisives. Le crack portugais a été étincelant et a plus que contribué au succès che à Anoeta. Le joueur prêté par le PSG s’est déjà fait un nom en Liga.

 

Muniain (Athletic) : un penalty provoqué et deux passes décisives pour le Ratoncito de l’Athletic. Dans le coeur du jeu des Leones, le Basque réalise le meilleur début de saison de sa carrière. Sa maturité se reflète dans le jeu, même si son club a perdu 2 points qui lui tendait les bras à Málaga.

 

Oyarzabal (Real Sociedad) : le gaucher txuri-urdin confirme sortie après sortie qu’il est un ailier gauche de très haut niveau. Un but et une passe décisive à rajouter à son compteur.

 

Maffeo (Girona) : dans un poste inédit pour lui, au centre du terrain et au marquage individuel strict sur Leo Messi, le Catalan a été plutôt bon, à en croire la Pulga argentine.

 

Sisto (Celta de Vigo) : 3 passes décisives sur la pelouse d’Éibar pour le Danois, fer de lance de ce succès indiscutable des Galiciens. Il fallait bien ça pour conforter la place d’Unzué, son entraîneur critiqué avant ce déplacement loin d’être gagné.

 

Rodríguez (Getafe) : un doublé contre Villarreal qui a contribué au départ de Fran Escribà du banc du Submarino amarillo. Bien épaulé par Molina dans le 4-4-2 de José Bordálas

 

Comme chaque semaine, on termine avec notre FLOP de la journée. Il est décerné au Deportivo de la Corogne, étrillé par l’Espanyol (4-1) et qui file tout droit en Segunda, après des années à flirter dangereusement avec la ligne rouge. Pepe Mel a été conservé après le sauvetage de la saison dernière mais est-il encore l’homme de la situation. Après Luis Zubeldía (Alavés), Fran Escribà (Villarreal) et Manolo Márquez (Las Palmas), il pourrait bien être le 4e coach limogé en Liga.

 

François Miguel Boudet
@fmboudet

Commentaires