Real Sociedad – Real Madrid : Theo à la place de Marcelo, ça change quoi ?

0

Il y a des missions plus évidentes que de passer derrière Marcelo, monstre de régularité au Real Madrid. C’est pourtant la quête qui attend Theo Hernandez (19 ans), ce dimache soir, lors du déplacement des Merengues sur la pelouse de la Real Sociedad à Anoeta (20h45).

C’est la vie d’une saison et Zinedine Zidane ne peut s’en exonérer. Pour aller se frotter aux coriaces basques de la Real Sociedad dans leur antre, l’entraîneur français devra composer sans Marcelo, Kroos, Benzema et Cristiano Ronaldo. Si depuis le départ de Morata pour Chelsea, et sans faire offense à Mayoral, on peut regretter que l’effectif madrilène n’ait pas pris un autre impact player, les autres postes semblent bien pourvus. Les progrès de Kovacic, la nouvelle dimension d’Isco, le talent d’Asensio et le retour latent de Bale sont de nature à rassurer l’ex meneur des Bleus. Aussi, il peut compter sur sa recrue phare de cet été, Theo Hernandez (2 apparitions cette saison), pour pallier l’absence de Marcelo, suspendu ce soir après le carton rouge reçu contre Levante.

Justement, pour la réception de Levante la semaine passée (1-1),  Zinedine Zidane avait un peu surpris son monde en plaçant les deux hommes titulaires dans le même couloir. Une expérience ratée, qui peut-être réessayée, mais qui avait pour but de donner à Marcelo une liberté offensive légitime tant le garçon sait tout faire ou presque. Résultat : les joueurs se sont marchés dessus et Marcelo a davantage joué avec le frein qu’autre chose, pendant que Théo affichait un déchet important dans ses relais. Si le Brésilien a l’habitude de souvent rentrer au cœur du jeu, il l’a fait trop rarement pour dégager le couloir à un Theo Hernandez peu à l’aise dans les petits espaces. Et c’est là que se trouve le problème.

Sur les heatmaps que voici, on voit les différentes zones d’influences dans les couloirs, selon les associations et les matches.

Théo VS Levante
Marcelo VS Levante

Une approche qui n’aide pas le Real. À titre de comparaison, voici les zones d’influences de Marcelo puis d’Isco/Asensio réunies, contre Valence (2-2). Le milieu /ailier évoluant devant le latéral a besoin d’être au cœur du jeu plus que coller à sa ligne. Une liberté que Marcelo s’approprie, mais qu’il n’a pas eu lors de son association avec Theo face à Levante. Consigne ou simple jour sans ? L’avenir nous le dira.

Marcelo VS Valence
Isco / Asensio VS Valence

Dans les habitudes de jeu du Real Madrid, Theo peut être une arme redoutable pour fructifier les transitions offensives à la récupération du ballon. Comme il l’a prouvé à Alavés, le garçon a des jambes, du volume, de la tonicité et a besoin de cet espace pour faire apprécier son coffre. En revanche, il devra progresser pour se montrer patient et précis durant les phases de possession haute, là ou Marcelo est souvent une références dans le relais et pour déséquilibrer le bloc d’en face. On ne sait pas si Zidane demande la même implication dans le circuit court au Français, mais la mission est exigeante. Vu l’âge du latéral, sa marge de progression est certaine.

 

Bruno De La Cruz @CaraHierra

Source image : whoscored.com / Compte Twitter Theo Hernandez.

Commentaires