Deportivo Alavés 2017-2018

0
42

Fondation : 1921

Estadio de Mendizorroza (19 800 places)

Crédit : kirolexpres.com

Hymne

L’équipe 

Forte de sa très belle 9e place l’an passé et respectant le deal du prêt, l’équipe d’Alavès a vu plusieurs talents dégarnir ses rangs (Z. Feddal, Marco Llorente, Kiko Femenia, Theo Hernandèz, Camarasa, Deyverson, Toquero…). Pour pérenniser sa place en Liga, Alavés ne s’accroche pas à la solution court terme du prêt.

Même si les basques ont signé l’ailier Pedreza (Villarreal, qui sera utilisé latéral gauche) ou le défenseur Antunez (Penarol) en qualité de pigistes, le club à débourser aux alentours de 12 millions d’euros pour remplir le vestiaire : avec Enzo Zidane (Real Madrid), Ely (central du Milan A.C), Ruben Duarte (latéral gauche de l’Espanyol), Pina (milieu récupérateur de Bruges), Wakaso (libre, ex milieu de Villarreal) et l’option d’achat levé du très bon Ruben Sobrino (M. City), Alavès a ciblé les postes à pourvoir, avec intelligence. Autant de talents qui devront se greffer à un noyau pas complètement dissous, et qui sera formé de l’axe Laguardia-Manu Garcia- Ibai Gómez.

 

Classement 2016-2017 : 9e

Président : Alfonzo Detroconiz

Entraîneur : Luis Zubeldía (36 ans, ARG)

Crédit : noticiasdealava.com

Le joueur à suivre : Enzo Zidane

Crédit : noticiasdealava.com

Fils d’un joueur loin d’être maladroit, Enzo Zidane (22 ans) va profiter de l’exposition d’Alavés pour s’exprimer pleinement, loin de la pression de Madrid. Pourtant, celui qui a signé pour trois saison (avec une clause de rachat) sera attendu au tournant. Plus que de savoir si Enzo sera à la hauteur du talent de son père, on se demande surtout s’il a l’étoffe d’un joueur de Liga. Si sa technique demeure d’un bon niveau, le doute est permis tant il n’a pas survolé les débats chez les jeunes ou avec la réserve du Real Madrid. Qu’à cela ne tienne, le garçon est encore jeune et peut être que le contexte d’Alavés lui permettra d’être plus serein. N’est-ce pas de la sorte que Théo Hernández ou Marcos Llorente ont pu lancer leur carrière ? Et puis, en matière de fils de star le club en sait quelque chose avec un certain Jordi Cruyff. Enfin, Alavés sera aussi une vraie curiosité pour découvrir, en Europe, le travail de Luis Zubeldia, précoce entraîneur argentin qui a débuté à 27 ans sur le banc de Lanús.

 

L’effectif 

Gardiens : Fernando Pacheco (25 ans, ESP), Antonio Sivera (21 ans, ESP)

Défenseurs : Rodrigo Ely (23 ans, BRE), Carlos Vigaray (22 ans, ESP), Ruben Duarte (21 ans, ESP), Alexis Ruano (32 ans, ESP), Víctor Laguardia (27 ans, ESP), Guillermo Maripán (23 ans, CHI), Héctor Hernández (26 ans, ESP), Adrián Diéguez (21 ans, ESP), Einar Galilea (22 ans, ESP), Rodrigo Ely (23 ans, BRE)

Milieux : Tomás Pina (29 ans, ESP), Alexandar Katai (26 ans, SER), Óscar Romero (25 ans, PAR), Ibai Gómez (26 ans, ESP), Sergio Llamas (24 ans, ESP), Daniel Torres (27 ans, COL), Alfonso Pedraza (21 ans, ESP), Manu García (31 ans, ESP), Enzo Zidane (22 ans, FRA), Wakaso Mubarak (27 ans, GHA), Nenad Krsticic (27 ans, SER), Álvaro Medrán (23 ans, ESP)

Attaquants : Rubén Sobrino (25 ans, ESP), Christian Santos (29 ans, VEN), Ermin Demirovic (19 ans, BIH), Burgui (23 ans, ESP), Munir El-Haddadi (22 ans, MAR), Bojan Krkic (27 ans, ESP)

En Espagne, Alavés c’est :

  • Une finale de Copa face à Barcelone en 2017
  • Une finale de Coupe de l’UEFA légendaire face à Liverpool en 2001
  • Un club dans lequel Jorge Valdano et Martin Palermo ont évolué

Pour suivre Alavés : site officiel / @Alaves

Commentaires